Radio Éphémère

Studio-radio au plateau, animé par Camille Lorrain et Jacques Grange.

 

Samedi 19 octobre 2019 a eu lieu la présentation publique des textes coups de coeur de notre comité de lecture

À cette occasion, un stage de mise en voix a été proposé par le TRAC 72 et mené par la comédienne Camille Lorrain, pour préparer une lecture de « Héloise et les autres » d’Emmanuelle Destremau.

 

Héloise et les autres

Héloise et les autres d’Emmanuelle Destremau : EXTRAIT 1

 

Amal a participé au stage, et elle nous raconte :

 

Un matin, alors que j’étais en train de me demander si le stage de lecture était annulé, j’entendis la sonnerie d’une notification sur mon téléphone. Je venais de recevoir un mail de la comédienne Camille Lorrain. Elle nous a écrit pour nous confirmer que le stage aurait toujours lieu, mais avec une lecture plus courte que prévue. Elle nous a indiqué quelques infos sur les dates des ateliers et la distribution des rôles. Tout en bas, j’ai cliqué sur le PDF des extraits du texte de «Héloïse et les autres» d’Emmanuelle Destremau et j’ai entamé la lecture. 

Venu le jour de la première séance de travail avec Camille, nous étions cinq personnes à participer au stage avec le TRAC 72. On a commencé par faire une première lecture. Ensuite, on a poursuivit avec un travail plus profond sur comment faire surgir ces personnages sur le plateau de Paul Scarron, lors du rendez-vous du comité de lecture qui aura lieu samedi prochain.

Deuxième répétition : Camille nous invite à nous installer.
C’est à mon tour. Je commence à lire le premier extrait.
C’est Héloïse qui parle. Elle s’adresse à sa maman. Elle ne sait pas qui elle est. Ce court monologue nous révèle certains détails. Déjà, Héloïse ne sait pas écrire. Elle enregistre sa voix pour l’envoyer à sa «vraie» maman dont elle ne sait pas où elle se trouve. En lisant les paroles d’Héloïse, on remarque quelque chose de l’ordre de l’étrangeté et de l’anormalité. Ce qu’on peut apercevoir dans la façon dont elle narre les événements et dont elle coupe les phrases. On peut ainsi le sentir dans sa manière d’organiser ses idées. Elle ne nous dit surtout pas ce qu’elle ressent, mais plutôt ce qu’elle en pense. C’est plus tard dans le texte qu’on découvre qu’elle souffre d’un handicap mental. Ce détail assez important qui nous fait penser à comment peut on lire les paroles d’Héloïse?
Est ce qu’on a besoin d’un certain léger bégaiement dans la façon de lui faire parler? Est-ce qu’Héloïse parlera comme les autres, comme nous?
À peine commence-t-on à suivre l’histoire d’Héloïse qu’on découvre que cette dernière est le scénario d’une série télévisée. Avec Cuisto et Electro qui travaillent sur le plateau de tournage de la série, l’ambiance devient plus dynamique et un peu rigolote. Les deux collègues cherchent des clopes. Ils entament une discussion et nous indiquent encore plus de détails sur le scénario de la série.
À travers cette mise en abîme de deux mondes, on est amené à imaginer les possibilités de décor et mise en scène qui se partagent entre plateau de tournage et coulisses.
On finit par se partager les répliques pour le dernier passage de l’extrait intitulé «Maya», la femme qui a élevé Héloïse et Paula sa soeur. À fur et à mesure que l’un de nous finit sa réplique, le portait de Maya apparaît encore plus clair. En racontant son histoire, nos voix débutent avec une telle gaieté et puis soudainement, quand on parle de la maladie et la mort de son compagnon, nos voix ralentissent en dégageant du chagrin. Pour revenir après sur un ton plus élevé qui apporte de l’espoir lorsque 15 ans plus tard, Maya voit entrer dans son bar une femme chargée de deux petites filles: Héloïse et Paula sa sœur.

Après, la première lecture ensemble, chacun note sur sa copie de texte ce que Camille lui a conseillé : une réplique qui demande encore plus d’énergie, une autre qu’on peut lire doucement, une pause qu’on peut marquer ou un bref silence, un «Et» à accentuer et un autre sur lequel on peut aller plus vite, un regard à marquer au public…

Le jour J est arrivé. Nous nous sommes retrouvés pour une dernière lecture avant que les amoureux du théâtre viennent découvrir les coups de coeur du comité de lecture. Le plateau de Paul Scarron s’est transformé en un studio radio pour pouvoir garder la trace de
ces beaux moments de découverte, de partage et de discussion. Sous une légère lumière, nous avons commencé notre lecture. Pendant que mes collègues lisaient leurs répliques, j’en profitais pour voir le visage des spectateurs. Certains était pris par les événements que nous récitions, d’autres se réjouissaient de la discussion marrant d’Electro et Cuisto.

Nous avons eu la chance de passer en premier pour pouvoir se libérer du stress et découvrir les deux autres textes coups de coeur lus par des membres du comité. Ainsi, nous avons pu écouter les échanges avec les auteurs. Et pour finir en beauté, nous avons partagé un moment convivial autour d’un apéritif-lecture offert par le comité de lecture du Théâtre de l’Éphémère pour le lancement de la revue inter-comités de lecture: La Récolte. Quelle belle façon de terminer notre soirée !

 

Héloise et les autres d’Emmanuelle Destremau : EXTRAIT 2

 

 

Héloise et les autres d’Emmanuelle Destremau : EXTRAIT 3

 

 

Héloise et les autres d’Emmanuelle Destremau : EXTRAIT 4

 

Midi nous le dira 

Lecture de « Midi nous le dira » de Joséphine Chaffin par deux membres du comité de lecture

 

Extrait de Midi nous le dira de Joséphine Chaffin :

 

Interview de l’autrice Joséphine Chaffin par téléphone

 

La solitude du troisième jour

Lecture de « La solitude du troisième jour » par l’auteur : Emmanuel Lambert

 

Extrait de La solitude du troisième jour de Emmanuel Lambert

 

Interview de l’auteur Emmanuel Lambert par deux membres du comité de lecture

 

 

Lancement de la revue la Récolte :

Apéro – lancement de « La récolte » revue des comités de lecture, ponctuée par des lectures d’extraits de la revue par les membres du comité de lecture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Comment rejoindre le comité ?
Le comité est ouvert à tous les passionnés de théâtre. L’engagement est pour une saison minimum, en étant présent aux réunions, en lisant les textes en amont, en participant à la présentation publique des textes retenus au cours de l’année .
N’hésitez pas à contacter les pilotes du comité pour plus d’informations : Camille Lorrain et Louis Cabaret – comitedelecture@theatre-ephemere.fr

Les commentaires sont fermés.