Quelques nouvelles

Nous voilà enfin sortant timidement nos nez masqués de nos tanières de confinement les yeux rougis par de multiples visioconférences hagardes et les oreilles bourdonnantes d’appels sans fin…


 

 

Les commentaires sont fermés.