Premières pages : « Mon visage d’insomnie » de Samuel Gallet

Découvrez un premier extrait de ce thriller fantastique, écrit pour nous par Samuel Gallet…

Dans un petit village au bord de la mer, une vingtaine de jeunes migrants, noirs pour la plupart, vivent dans un centre d’accueil pour mineurs isolés. Quelques jours avant un départ au ski organisé par l’aide sociale à l’enfance, le jeune Drissa disparaît. Son ami Harouna, 16 ans, décide de ne pas partir en vacances pour attendre le retour de Drissa. Il reste alors seul avec Élise, éducatrice de 25 ans et un homme, la cinquantaine, nouvel éducateur fraîchement arrivé au centre.

Mon visage d’insomnie raconte ce trio perdu au bord de la mer. L’inquiétude d’Harouna persuadé que les retraités du village sont responsables de la disparition de son ami, les rêves d’ailleurs de la jeune Élise, la fascination qu’Harouna suscite chez l’Homme. Peu à peu, les repères se troublent, les identités vacillent.

MON VISAGE D’INSOMNIE de Samuel Gallet

Théâtre de l’Éphémère et À l’Envi Compagnie

Mise en scène : Vincent Garanger / Avec : Didier Lastère, Cloé lastère, Djamil Mohamed / Lumière : Stéphane Hulot / Son : Fred Bühl / Scénographie et vidéo : Damien Caille-Perret

Premières représentations du 19 au 23 mai 2021 : mercredi 19, jeudi 20, et vendredi 21 à 18h30, samedi 22 à 17h, et dimanche 23 à 15h.

THÉÂTRE PAUL SCARRON – Réservation obligatoire (jauge très limitée) – Tarif unique : 9€

Les commentaires sont fermés.