L’ENTRÉE EN RÉSISTANCE

Résister à la perversion du langage managérial. Résister à la pression hiérarchique, aux évaluations individualisées des performances. Tenir bon sur ses propres valeurs. Comment préserver sa santé, trouver du sens ?

À partir d’un travail d’enquête et de collectage auprès de salariés, syndicalistes, juristes, médecins du travail, chercheurs… l’équipe de création a établi un parallèle avec le “monde animal au travail” et les conséquences de son exploitation sur les pathologies développées chez l’humain qui l’accompagne. Car la résistance animale est mise elle aussi à contribution de la rentabilité néo-libérale au détriment de l’humanité.

Associé à la construction du spectacle, Christophe Dejours, fondateur de la Psychodynamique du Travail, est présent sur le plateau : croisement du théâtre et de la recherche critique.

Théâtre Paul Scarron

Jeudi 9 janvier à 18h30

Vendredi 10 janvier à 20h30

Durée : 1h30 environ

En complicité avec ATTAC 72

Rencontre-débat à l’issue des représentations

L’ENTRÉE EN RÉSISTANCE

De et avec Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Christophe Dejours

Compagnon de route : Jean-Louis Hourdin
Images : Alexandrine Brisson
Chef Opérateur : Pierre Befve
Régie générale : Jean-Claude Fonkenel
Régie vidéo : Guillaume Henrion
Conseil multimédia : Martin Rossi
Construction : Nicolas Forge
Production : La Mouline/Jean-Pierre Bodin
Coproduction : Les Tréteaux de France – Centre dramatique national, La Mégisserie – Scène conventionnée pour les arts, les imaginaires et l’éducation populaire – Saint- Junien, OARA Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine.
Accueil en résidence de création : Le Moulin du Roc – Scène nationale à Niort

Les commentaires sont fermés.