INTIMITÉS

“On a tous des choses qu’on ne dit pas, qui n’ont même pas de nom. On est tous des abîmes sans fond.”

 

Un homme demande à une femme si elle peut venir chez lui. La femme se rend dans son appartement. Ils ne se connaissent pas vraiment. Ils font partie du même atelier théâtre.
L’homme lui dit qu’il n’y va que pour elle. Il n’aime pas le théâtre et les gens. Il la suit depuis longtemps. Il la désire. Cet aveu sidère la femme.

Pour essayer de comprendre cet homme enfermé dans sa solitude et son appartement, elle va créer un terrain d’échange et d’égalité entre eux : un don d’intimité à intimité. Nait alors un jeu de va et vient entre les deux personnages, de frôlements, d’évitements, de confidences. Cet endroit d’abandon et de questionnement va entraîner un mouvement chez l’homme. Il va sortir de son enfermement et son désir initial pour la femme va se transformer en rêve de théâtre.

Théâtre Paul Scarron

Jeudi 12 mars à 18h30

Vendredi 13 mars à 20h30

Durée : 1h20

INTIMITÉS

de Eddy Pallaro

Editions Actes Sud-Papiers

L’Atelier des fictions (Loire-Atlantique)

Mise en scène : Eddy Pallaro
Avec : Cécile Coustillac, Jean-Louis Coulloc’h
Scénographie : Damien Schahmaneche
Lumière : Anne Vaglio
Son : Loïc Leroux

Coproduction et accueil en résidence : Studio-Théâtre de Vitry, Onyx La Carrière – Saint-Herblain, Théâtre Universitaire de Nantes, Théâtre de l’Ephémère – Scène conventionnée, Transversales de Verdun, Association W

 

 

Les commentaires sont fermés.