Des images de « Sœurs » de Pascal Rambert

Vous aviez peut-être assisté à la veille du deuxième confinement à l’accès chantier de Sœurs, le 29 octobre 2020 ? La semaine dernière nous aurions dû vous donner rendez-vous à la bibliothèque universitaire pour une première représentation hors les murs de la pièce de Pascal Rambert par la compagnie Les Échappés Vifs. Et toute la semaine dans d’autres lieux du Mans.

Avant le départ de la compagnie fin octobre, le photographe Victor Tonelli avait immortalisé leur travail au Scarron… Voici quelques images.

 

 

Au moment où Marina s’apprête à donner une conférence humanitaire sur l’accueil des migrants, sa soeur Audrey déboule valise à la main. Elle traîne après elle un lot de lamentations et de reproches. Ici, c’est la sphère privée qui fait irruption sur la scène publique, et entre les soeurs l’échange est des moins fraternels. Les contours d’une histoire commencent à se dessiner : la mort récente de la mère ; un père manipulateur qui a entretenu chez ses filles un esprit de compétition destructeur. Pourtant une ambiguïté irréductible caractérise ce lien et, même dans leur dispute, ces soeurs d’armes et d’âmes accusent la violence de l’amour.

La pièce est conçue pour être jouée en bi-frontal. Les spectateurs s’installeront donc de part et d’autre de l’espace de jeu des deux comédiennes.

Cassandre Vittu de Kerraoul

Camille de Sablet

texte Pascal Rambert | mise en scène Philippe Baronnet | son Julien Lafosse | costumes Emilie Baillot | collaboration artistique Marie-Cécile Ouakil
avec Camille de SabletCassandre Vittu de Kerraoul
Les commentaires sont fermés.