Les formes courtes

Du 1 au 3 juin, les élèves de la classe d’Art dramatique du Conservatoire se confrontent au plateau du Scarron, en y présentant leurs travaux de fin de cycle 3. Formes théâtrales courtes, montées de A à Z par les élèves, tour à tour metteurs en scène, comédiens, scénographes, costumiers ou encore techniciens… avec l’aide de notre équipe technique et de leur professeur Philippe Vallepin.

 

Image de répétition – « Les sacrifiés » (Photographie Titouan Houllé)

 

MARDI 1ER JUIN À 19H00

Les Sacrifiés

d’après La Veillée de Laurent Péan
Un projet de Titouan Houllé
Avec : Nils Ruf, Simon Travers et Kahina Abderrahmani

Nous sommes en 1917. Trois années de guerre ont passé et l’horreur continue de se propager
partout dans le monde. Au milieu de ce vaste enfer, deux soldats résistent et partagent deux visions
différentes de ce qui leur arrive. L’un s’accommode à cette vie immonde, l’autre craque et n’en
peut plus. Mais les deux hommes restent unis par un secret bien sombre …

À 20H00

Anatole Aubin : Forme Courte

 

MERCREDI 2 JUIN À 19H00

Du Luxe et de l’impuissance

d’après l’œuvre de Jean-Luc Lagarce
Un projet de Simon Travers
Mise en scène : Simon Travers et Suzanne Traup
Avec : Titouan Houllé, Marc-Antoine Mauny, Lucie Pollet, Suzanne Traup et Simon Travers

Une tentative de mise au plateau des réflexions de Jean-Luc Lagarce. Son besoin du Monde, sa part
et celle des autres, ce que l’on donne et ce que l’on prend pour soi et pour autrui. C’est ici et ailleurs
que cela se passera, dans le cœur d’un groupe – solitaires intempestifs – remué par les vagues du
théâtre tout en créant un pont avec le Monde.

 

À 20H00

Maman regarde ! L’ombre

d’après Lumière et ombres de Fyodor Sologoub et d’après Quai Ouest de Bernard-Marie Koltès
Un projet de Elena Galeeva
Avec : Kahina Abderrahmani et Marc-Antoine Mauny

La nouvelle Lumière et Ombres de 1896 par le symboliste et décadent russe Fyodor Sologub
librement adaptée. Ou comment entrer dans un espace où les clés de la compréhension doivent se
trouver dans l’obscurité profonde, à l’aide de formes visuelles et sonores qui scintillent de temps en
temps au loin. Comme le disait Marcel Duchamp : Le spectateur doit se compléter. L’histoire est celle
d’une mère et d’un fils dont la passion pour les ombres dessinées par le corps et les objets va peu à
peu les emmener de l’autre côté…

 

JEUDI 3 JUIN À 19H00

La Culotte ne fait pas le lapin

d’après Pourquoi les lapins ne portent pas de culotte d’Antonin Louchard
Un projet de Enzo Vavasseur
Avec : Lucie Pollet et Nicolas Bonsergent

Près de Cucuron, en Provence, Zou le lapin est AMOUREUX !
Mais loin d’être le seul dans cette situation, cette perspective ne plaît pas à tout le monde.
La joie de vivre a peut-être le prix de la naïveté, mais on la regrette toujours…

 

À 20H00

Anatole Aubin : Monologue

 

Du 1 au 3 juin à 19h
Théâtre Paul Scarron – 8, place des Jacobins 72000 Le Mans
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Réservations nécessaires au 02 43 43 89 89 et billeterie@theatre-ephemere.fr

Les commentaires sont fermés.