« ZOOM »

ZOOM

de Gilles GranouilletCIE 7ème ciel (Provence-Alpes-Côte d’Azur)

DÉTERMINÉE À LE SAUVER DE LA MOUISE QUI LUI COLLE AUX BASQUES, UNE MÈRE PROJETTE SUR SON FILS UN AVENIR EN TECHNICOLOR. IL S’APPELLE BURT, COMME LANCASTER, ET SON DESTIN SERA… HOLLYWOOD ! 

La réunion parents-profs d’un collège. On attend le prof principal. Une mère prend la parole et ne la lâche plus. Elle raconte son histoire, sous prétexte de raconter celle de son fils.
Son histoire, c’est celle d’une jeune fille qui rencontre un garçon. Il l’amène au cinéma voir Tant qu’il y aura des hommes. Pendant la projection, pour sa première fois, elle couche avec lui et tombe enceinte. Il l’abandonne aussitôt.
Sa mère la répudie une fois qu’elle connaît son état. Elle passe alors de foyer pour fille mère, en petit studio sous encadrement social. Elle se sent aspirée dans la spirale infernale d’un scénario qui se répète, celui d’une mère isolée et violente et d’un enfant difficile, comme on dit.
Elle réécrit alors sa vie en partant d’une page blanche.
Elle projette sur le modèle d’une vedette de cinéma l’avenir de son fils Burt, comme Burt Lancaster.
Logique, si on tient compte du lieu de conception. Et le rêve de gloire de son fils devient aussi le sien, Hollywood !

Une interrogation tendre, drôle ou violente, sur l’éducation, l’école, les parents, les valeurs et les modèles que la société impose à nos rêves.

 

Les commentaires sont fermés.