UNE HEURE AVANT LA MORT DE MON FRÈRE

de Daniel KeeneAddition Théâtre

Quelques heures avant la pendaison pour meurtre de Martin, sa soeur Sally vient lui rendre visite pour une dernière heure. Ils ne se sont pas vus depuis des années.
L’avenir n’existant plus ils vont confronter leur vision du passé familial et disséquer leur amour incestueux.

J’ai choisi de travailler ce texte, entre autres, pour l’énigme portée par le personnage féminin ;
Que vient chercher Sally à ce moment précis ?
Un amour perdu, une haine à assouvir, un souvenir à raconter, un sens à sa vie ?

Qu’est ce qui nous amène parfois à agir, d’un élan, comme venu d’en dehors de nous-même, qui nous révèle en un instant plus qu’en des années d’introspection, d’analyse.

Qui est Martin ? Un caïd désespéré, un héros pénitentiaire attendant la corde ? Un être depuis toujours déboussolé, un enfant qui pleure en attendant un père définitivement absent ?

François Chevallier

Texte de Daniel Keene

Mise en scène/musique : François Chevallier
Avec : Claudine Bonhommeau, Christian Caro, Christophe Gravouil

Scénographie/costumes : Anne Pitard
Lumières : Dominique Fortin
Vidéo : Thierry Bohnké
Régie générale : Thierry Deschamps

Coproduction : Le Carré-Scène Nationale de Chateau Gontier. Avec le soutien de la Scène Nationale d’Alençon et Le Grand T

Dates

Les mercredi 12, vendredi 15 et samedi 15 mars à 20h30
Jeudi 13 mars à 18h30

Théâtre Paul Scarron

,

Les commentaires sont fermés.