UNE FAMILLE ORDINAIRE 2 Un texte, deux mises en scène

de José PliyaCompagnie LRIR

« Le génocide rwandais reste pour moi un point d’incompréhension et d’interrogation sur la nature du mal. Je voulais écrire sur ce conflit mais trop d’émotion à la lecture des archives, pas assez de distance historique pour traiter le sujet comme je le désirais. Les rwandais n’ayant pas le monopole de la ‘barbarie’ j’ai cherché dans notre histoire mondiale un autre point d’horreur et j’ai trouvé la seconde guerre mondiale et j’ai trouvé l’Allemagne et la famille Abraham. En vérité « une famille ordinaire » n’est ni un récit historique, ni un récit de guerre. C’est mon histoire, l’histoire de ma famille vu en négatif comme pour exorciser le malheur, le mal tout court. Je me suis dit, que serais-je devenu si mon père, mon oskar Abraham à moi, ne m’avait pas aimé? Fort de cette question en forme de cauchemar, j’ai écrit cette pièce et tout le reste – les hutus, les allemands, les guerres…- n’est que prétexte. C’est autour de ce noeud familial qu’Isabelle et moi nous sommes rencontrés. Elle est la première qui, à propos de ce texte qui fait si peur aux directeurs de théâtre, m’a parlé de liens, de regards, de silences, de mésamour et de malentendus. Elle m’en a parlé avec passion, avec conviction de son regard si noir, si déterminé. Je lui fait confiance et je sais qu’elle en fera un objet dramatique singulier, intime, personnel. Je suis ravi de la compter dans ma « famille ».

José PLIYA

Texte de José Pliya, publié à l’Avant-scène Théâtre

Metteur en scène: Isabelle RONAYETTE

Scénographe: Annabel VERGNE assistée d’Agnès Demaegdt
Cinéaste: Laurence REBOUILLON
Sonorisation : Diane LAPALUS

Avec:

Oskar : Johan LEYSEN
Elga : Chantal GARRIGUES
Julius : Romain BONNIN
Dörra : Agnès PONTIER
Véra : Denise BONAL

Production : Cie LRIR, coproduction Scène Nationale d’Angoulême, le Gallia
théâtre de Saintes, avec l’aide de la DRAC Ile -de-France, avec la
participation du Jeune Théâtre National et le soutien de l’Adami.
Remerciements à la compagnie du Soleil Bleu, la Cie Ex nihilo, le
Conservatoire National d’Art dramatique et la famille Malphettes
Diffusion: Martine Derrier, Les Petits Ruisseaux
.

 

Dates

Jeudi 1er février à 18h30

Théâtre Paul Scarron

,

Les commentaires sont fermés.