Un texte de Jean-Yves Picq à nouveau invité à l’Éphémère

Pendant les vacances scolaires, ça travaille encore au Scarron : cette semaine le théâtre de l’Éphémère profite du temps propice des congés pour mettre à disposition le plateau à Jean-Pierre Niobé, Kentin Juillard et Jean-Louis Raynaud. À l’abri des regards et dans le calme du théâtre, le trio prépare une adaptation de « Conte de la Neige Noire », texte de Jean-Yves Picq. Il s’agit ainsi d’une première co-production entre Crock’Notes (la formation musicale de Jean-Pierre Niobé) et le Théâtre de l’Éphémère, mais pas d’une première rencontre : Jean-Pierre Niobé et Jean-Louis Raynaud partagent déjà l’affiche de « Donc », mis en scène par l’Éphémère en 2002*, du même Jean-Yves Picq !

Un vrai coup de coeur pour l’écriture de ce dramaturge, qui n’a pas son pareil pour nous interpeller sur des questionnements de société. Dans « Conte de la Neige Noire », l’auteur nous conte la relation houleuse d’un père et de son fils, les ambitions paternelles étouffantes, le point de vue d’un jeune tristement conscient de la réalité du monde du travail et de la sinistre emprise de la finance… Un texte de 1995 étrangement actuel !

Cette pièce, prévue à deux personnages est actuellement réadaptée pour une voix, par l’équipe en création. Le projet est en construction, nous vous en donnerons régulièrement des nouvelles !

 

* Pour information, « Donc » sera joué le 25 mars au Barouf au Mans.

_DSC4632

Jean-Pierre Niobé lors d’une lecture publique du projet le 7 décembre 2014

 

Les commentaires sont fermés.