Un incendie sur le plateau fin mars

Pour finir le mois de mars nous accueillons de nouveau un spectacle qui questionne la famille rappelant Abeilles et Conte de la neige noire : Visage de feu de Marius Von Mayenburg, par la Compagnie Les Voyageurs.

Ici plus de focus autour de la relation père/fils, mais une famille : le père, la mère, la fille, le fils – adolescents tout les deux. Une composition familiale en apparence idéale et équilibrée.

Cependant les névroses, les interdits et l’horreur prennent peu à peu place dans cette sphère, par le biais de Kurt (le fils), lorsque Paul, le petit ami d’Olga (la fille) fait son apparition. Le drame s’invite alors à table.

Visage de Feu - Théâtre de l'Ephémère 30 et 31 mars 2016
« Visage de feu bouleverse l’ordre établi en mettant à feu et à sang la famille, première cellule sur laquelle se bâtissent nos civilisations. C’est un de ces textes remarquables qui s’attaquent à nos certitudes et ouvrent la voie aux indispensables questions qui nous permettent de rester vivants. »
Pierre Fauviau

À découvrir les 30 et 31 mars 2016 !

 

 

Les commentaires sont fermés.