TOUT CE QUI NOUS RESTE DE LA RÉVOLUTION, C’EST SIMON

Collectif L’Avantage du doute (75)

Cycle – « Libertés ? Des voix s’élèvent… »

18, 19, 20 mars au Théâtre Paul Scarron

mardi, mercredi à 20h30 / jeudi à 18h30

durée 1h30
1968, un air de liberté souffle sur la jeunesse. «C’était facile, pour vous – Et nous, que nous reste-t-il?» Comment hériter des années soixante-dix? Et qu’est-ce que c’est l’engagement politique aujourd’hui? Simon a l’âge d’avoir fait Mai 68, et les trois jeunes femmes à ses côtés, d’être ses filles. Envieuses, agacées ou admiratives, elles assiègent Simon et prennent la salle à témoin, car elles veulent en découdre avec cette Révolution, portée haut comme le modèle indépassable dont elles sont les enfants. Dans ce constant aller et retour entre hier et aujourd’hui, notre société, à bout de forces collectives, est mise à l’épreuve, et notre engagement politique aussi. Sur la route des utopies perdues, les slogans ont peut-être disparu, mais le désir de comprendre et, pourquoi pas, d’espérer plus de justice, se révèle intact. Les va-et-vient de la fiction à la réalité donnent un goût d’improvisation à ce spectacle écrit à plusieurs mains à partir d’interviews, d’enregistrements sonores, de films et de lectures. Pétillant, enlevé et plein d’humour.

 

Bande-annonce :

Mise en scène : Collectif l’Avantage du doute 
De et avec : Simon Bakhouche, Mélanie Bestel, Judith Davis, Claire Dumas, Nadir Legrand 

Régie : Karine Litchman

© Mathilde Chamoux

Production déléguée : Le Bateau Feu Scène nationale de Dunkerque. Coproduction La Comédie de Béthune Centre dramatique national du Nord-Pas-de-Calais. Avec le soutien de La Ferme du Buisson Scène nationale de Marne-la-Vallée.

Réalisation : Théâtre de la Bastille.

Interview France Bleu Maine : http://www.francebleu.fr/loisirs/tout-le-monde-dehors/tout-le-monde-dehors-vendredi-14-mars

 

Les commentaires sont fermés.