SELMA

de Per-Olov Enquist – NBA Spectacles (Le Mans) – Création

du 8 au 12 octobre au Théâtre Paul Scarron

mardi, mercredi, vendredi à 20h30

jeudi à 18h30 / samedi à 17h

 

« Momentané »

à l’issue de la représentation du jeudi 10 octobre une rencontre est proposée pour échanger avec l’équipe artistique

 

 

 

Suède, 1920. Selma Lagerlöf, première femme prix Nobel de littérature, mondialement connue pour avoir écrit Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, est invitée par Viktor Sjöström, monument du cinéma muet suédois, qui souhaite recueillir ses impressions sur le film qu’il tourne. La comédienne Tora Teje et le chef-opérateur Julius Jaenzon, participent à cette rencontre.

Pourtant la pièce n’est pas une reconstitution historique dévoilant les détails croustillants de la vie de ces personnages, c’est même tout le contraire, puisque l’auteur imagine une rencontre qui n’a jamais eu lieu. La pièce nous donne plutôt à voir et à entendre « les conditions de la naissance d’une œuvre d’art », mais Selma est surtout la délivrance d’une parole de quatre êtres meurtris par des traumatismes d’enfance et qui ont pu, su les surmonter par la création artistique. L’histoire dit qu’ils ont bâti, construit, imaginé, conçu, agi et ainsi être reconnus pour eux-mêmes et pour les autres. Au-delà de la question de l’alcoolisme qui réunit les quatre personnages, au delà de la création purement artistique qu’ils ont aussi en commun, c’est bien de l’activité humaine comme moteur de vie dont il s’agit.

Un cinquième personnage est également présent : le film, véritable fil dramaturgique, apportant la poésie de ses images et la distance du fantastique.

Mise en scène : Pierre Sarzacq

Avec : Loic Auffret, Rémi Creissels, Katia Grange, Hélène Raimbault

Scénographie et lumière : Cyrille Guillochon

Costumes : Béatrice Laisné

 

 

, ,

Les commentaires sont fermés.