Roman

roman

L’Impossible (Sarthe)
de Clément Bondu

Un homme et une femme se retrouvent dans les ruines d’un karaoké. Une maison abandonnée. Un appartement vide. Tout est blanc. Dévasté. Lui et elle. Dans cet espace clos. Intérieur. Elle et lui. L’un à l’autre. Confrontés. Un homme. Une femme. Une femme. Un homme. L’un à l’autre. Affrontés.

Roman. Le langage veut se faire histoire. Mais il n’y a pas d’histoire. Tout juste le flux continu des mots qui nous assaillent, des idées qui nous hantent, des ombres qui nous poursuivent, des fantômes de l’enfance, des fantasmes de l’adolescence. Notre vie. Comme un roman. Vanité, vanité. Nature morte dans un karaoké. Un homme et une femme cherchent la joie. Souvenirs. Flash-backs. Images d’un passé révolu. L’amour. L’amour fou. La jeunesse. Ou quelque chose comme ça.

Dans les ruines d’un karaoké. Une maison abandonnée. Un appartement vide. Tout est blanc. Dévasté. Il pleut. Il pleut des cordes. À l’intérieur. Il pleut. La pluie lave les paroles. La bave. La pluie lave. Les visages des vivants. Les douleurs. Les retrouvailles. Les séparations. Il pleut. Il pleut des cordes. À l’intérieur. La pluie emporte la blancheur. L’eau coule. Le vide s’efface. Enfin. La pluie découvre les couleurs. Révèle le temps disparu.

Clément Bondu

 

Mardi 18 novembre
à 14h30 – Entrée libre
Durée 1h15

Dans le cadre de la journée professionnelle en Sarthe : Programme Focus spectacle vivant en Sarthe 18 nov 14

Mise en scène : Clément Bondu
Musique : Jean-Baptiste Cognet / Act of beauty
Avec : Julien Allouf, Elise Lhomeau et Jean-Baptiste Cognet
Scénographie et régie : Élodie Dauguet
Administration et production : Matthieu Edet
Production : La Compagnie L’Impossible, La Comédie de Reims – CDN. Le Théâtre 95 – Cergy.
Avec le soutien du JTN, du Théâtre de l’Ephémère et de l’Espace Plasti d’Alger.
L’auteur a bénéficié d’une résidence d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon (Centre national des écritures du spectacle) en septembre 2012.
© DR

 

,

Les commentaires sont fermés.