Repos

de Valérie Deronzier – NBA Spectacles

Seul vivant debout au milieu d’un champ de bataille, un « poilu » redonne aux soldats, pantins désarticulés au destin tragique, une part de dignité et d’humanité volée à l’Histoire.

« Un champ de bataille. Un homme se lève au milieu des cadavres et va « parler » à ceux qui ne sont plus. »
C’est à partir de cette image que Valérie Deronzier construit son texte. Seul en scène, Didier Bardoux se trouve face à un monde de ruine, un champ de bataille dont chaque tranchée, chaque amas de boue, contient la mémoire de milliers d’hommes, pantins désarticulés manipulés par le dictat des généraux.

« Ce spectacle, nous le concevons comme une célébration, un cri remuant la terre des oubliés en extirpant des pantins de chiffon pour redonner vie et parole. » Au nom de quoi et pourquoi continuer à lutter dans ce charnier et que faisons-nous aujourd’hui de l’héritage de ces vies ? Un récit fort soutenu par une mise en scène qui alimente continuellement la trame dramaturgique. Une interprétation tout en retenue, d’une grande force émotionnelle.

mise en scène : Pierre Sarzacq
avec : Didier Bardoux
scénographie : Régis Dudé, Cyrille Guillochon, Béatrice Laisné

Dates

25 novembre 2002 à 20h30
26 novembre 2002 à 14h30 et 20h30

Théâtre Paul Scarron

Les commentaires sont fermés.