Première résidence de 2016 : « Venezuela » de Guy Helminger

L’équipe de l’Éphémère vous souhaite une belle année 2016.

 

En ce début d’année l’Éphémère accueille dans ses murs le Théâtre de la Tête Noire pour une résidence de création. L’équipe travaille sur Venezuela de Guy Helminger. Texte mettant en scène un groupe d’adolescents « surfant » sur les trains. Un jeu dangereux, pour s’amuser, passer le temps, nouer des complicités mais surtout s’évader.
Un accident survient : l’un d’eux trouve la mort. Le groupe décide alors de protéger le plus jeune en lui dissimulant la vérité, et en lui faisant croire que le disparu est parti en sautant de trains en trains au Venezuela.

L’équipe, dirigée par Patrick Douchet assisté de Christel Montaigne, est composée de jeunes comédiens, choix du metteur en scène pour porter au mieux l’énergie et la vitalité tant du texte que des personnages.

IMG_0116

L’équipe de « Vénézuela » en répétition

 

 » Cette bande de jeunes gens, à peine adolescents, jouant les héros, pour tromper le vide de leurs vies, se montre vite capable du pire altercations, propos racistes mais aussi du meilleur. Et c’est en questionnant cette contradiction que j’irai chercher ce  » meilleur  » en compagnie des acteurs. Comment un drame, un mensonge, une mystification collective ou une illusion peuvent redonner sens à la vie d’une petite communauté de jeunes désœuvrés. Ce Venezuela, pays eldorado, cette invention est le produit d’une bouleversante naïveté et pourtant nous avons tous envie d’y croire avec eux. «  Patrice Douchet

 

« Venezuela » de Guy Helminger
29 février et 1er mars

Les commentaires sont fermés.