Pourquoi mes frères et moi on est parti…

pourquoi

Le chant des rives ( (Île de France)
de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

RIEN N’EST FIGÉ, TOUT EST POSSIBLE : CHANGER, RÊVER, S’ENFUIR, AIMER, DEVENIR RICHE, CÉLÈBRE, SE BATTRE POUR L’HONNEUR, LA GLOIRE.

Quatre frères, Mo, Dali, l’ainé, Taco et Nour, le benjamin ont arrêté l’école, non par manque d’ambition mais parce que là où ils vivent il y a trop d’avocats, trop de médecins. Alors ils jouent au foot pour passer le temps mais aspirent à partir, chacun à leur manière. Mo use de ses charmes auprès de touristes fortunées, Taco use de petits trafics  pour acquérir des objets « indispensables », Nour nourrit le rêve de devenir mime d’objets du quotidien et Dali tempère ses frères et leurs rêves d’occident.
D’ailleurs partir n’est pas simple : il y a la mère qui est malade, le manque d’argent et la peur de l’inconnu. La vie c’est comme ça. On “se débrouillera”, même si on perd le ballon.

 

« Je réfléchis à un nouvel idéal… celui qui auparavant pour beaucoup était religieux, associé au paradis, au salut… celui qui est devenu dans les années 80-90 un idéal consumériste… […] Ceux qui rêvaient hier, rêvent-ils toujours ? Que reste t-il quand on a rien ? Que cherche-t-on ailleurs, quand ici rien n’est possible ? »
Sarah Tick

Dans le cadre des représentations de Les deux frères et les lions et de Pourquoi les frères et moi on est parti…, le TRAC 72 vous propose un stage de pratique autour de ses écritures mené par l’auteur lui-même.
25 et 26 mars.
Informations/ inscriptions auprès du TRAC 72 au 02 43 86 62 89 cie.nba@gmail.com

29 et 30 mars 2017
Mercredi 29 mars à 20h30
Jeudi 30 mars à 18h30
Durée : 1h

Éditions Les solitaires intempestifs

Mise en scène : Sarah Tick
Assistée de : Anne Laure Gofard
Avec : Pierre Antoine Billon, Laura Chetrit, Guarani Feitosa, Clément Olivieri
Scénographie : François Couturier
Création lumière :
Julien Crépin
© Guillaume Serres

, ,

Les commentaires sont fermés.