Le dispositif jumelage

Classe de secondes jumelée, du Lycée Douanier Rousseau (Laval). Crédit photo : Marcel Le Bihan

Le projet jumelage 2017/2018 en 6 temps

Le récit, dans l’écriture théâtrale

« Le plus malheureux des hommes est celui qui ne se raconte plus… »

Il y a aujourd’hui pour beaucoup d’auteurs de théâtre une nécessité d’affirmer le récit dans leur écriture. Que ce soit les personnages qui rompent soudainement le dialogue dans une énergie vitale pour se dire, ou des paroles chorales qui viennent raconter, porter témoignage, dire l’innommable dans un rapport au temps qui semble se suspendre.

Le récit est sans nul doute une réponse poétique et insolente à notre société qui ne se donne plus le temps de l’écoute des récits intimes ou collectifs. Tout est affaire de zapping, d’informations parcellaires, d’images retouchées et les mots sont devenus utilitaires.

C’est avec cette thématique que nous allons faire découvrir à la jeune génération l’incroyable richesse et l’impertinence des auteurs de théâtre vivants qui écrivent des histoires qui la concernent et nous lui transmettrons nos outils pour qu’à son tour elle se raconte.

 

LA SELECTION BIBLIOGRAPHIQUE DU JUMELAGE :

  • Lune jaune de David Greig (Théâtrales jeunesse) LYCEES
  • Molly à vélo de Geneviève Damas (Lansman éditeur) LYCEES
  • Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau (Théâtrales jeunesse) LYCEES
  • Moby Dick d’Herman Melville, adaptation de Fabrice Melquiot (L’arche) COLLEGES/LYCEES
  • Melle j’affabule et les chasseurs de rêves de Luc Tartar (Lansman jeunesse) COLLEGES/LYCEES
Pour les plus jeunes jumelés (6èmes-5èmes)
  • Elle pas princesse, lui pas héros de Magali Mougel (Heyoka jeunesse) COLLEGES
  • J’ai trop peur de David Lescot (Heyoka jeunesse) COLLEGES

Organisés en comité de lecture, les jumelés vont devoir choisir ensemble l’une de ces pièces et concevoir une mise en scène, aidés de comédiens professionnels et de leurs professeurs. Dans cette mise en scène ils devront respecter une contrainte scénique, que nous leur imposons afin de stimuler leur créativité : créer une scène sans parole.

Présentations au mois de mai 2018 !

 

Septembre 2017 : le lancement du projet

Cette année la première rencontre entre les classes jumelées et le Théâtre de l’Ephémère se fait en classe, dans chacun des établissements. Ce rendez-vous est le point initial d’un partenariat qui va durer un an, et pendant lequel la compagnie va mettre ses outils de création au service des élèves. Une visite du théâtre, des rencontres avec les équipes artistiques, technique et administrative, ainsi que des temps forts en classe vont ponctuer l’année.

Nos établissements jumelés cette année : Collège René Cassin (Ernée – 53), Collège Pierre Dubois (Laval – 53), Collège Jules Renard (Laval – 53), Lycée Douanier Rousseau (Laval – 53), Collège Jean Rostand (Ste Jamme sur Sarthe – 72), Collège Lacques Pelletier (Changé – 72), Lycée Bellevue (Le Mans – 72), Lycée Le Mans Sud (Le Mans – 72), Lycée Touchard (Le Mans – 72), Lycée Racan (Château-du-Loir – 72).

A l’aide du dossier ressource, réalisé par l’Éphémère et les coordinatrices départementales, les professeurs commencent à travailler en classe.
Les parents d’élèves jumelés eux, reçoivent en début d’année une information pour suivre le parcours de leur enfant : Document aux parents d’élèves

 

Octobre 2017 : la formation des professeurs

Stage professeurs de l’année jumelage 2016-2017.

Les 16 et 17 octobre, Didier Lastère mène un stage de pratique de 12 heures avec les professeurs du jumelage. Objectif : explorer le jeu et la scénographie en classe, sur des textes de la bibliographie jumelage, en intégrant comme contrainte scénique de la scène muette. Les deux jours permettent aux enseignants d’explorer plusieurs pistes de travail, en se mettant eux-mêmes en jeu, à la place des élèves. Un temps fort de l’année apprécié par tous et des moments importants d’échanges sur les pratiques de chacun.

Janvier 2017 : la lecture des textes en classe

Les établissements jumelés accueillent une lecture des textes de la bibliographie, mise en scène par Didier Lastère, avec les comédiens Delphine Aranéga et Maxime Dubreuil. Selon l’avancée du travail des classes jumelés, cette lecture va permettre soit d’entendre les pièces de la bibliographie, soit de découvrir un nouveau regard sur des histoires lues.

 

Mars / avril 2016 : atelier de pratique en classe avec un comédien professionnel

Riches de toutes ces expériences et du travail développé en classe avec leurs professeurs, les élèves sont à même de réaliser ensemble une petite forme théâtrale. Un comédien professionnel vient pendant deux jours consécutifs dans leur établissement (=12h de pratique) pour les aider à monter une petite pièce, à partir d’un extrait de l’oeuvre de la bibliographie qu’ils ont choisi. Tour à tour metteurs en scène, comédiens, accessoiristes, les jumelés expérimentent tous les aspects de la création théâtrale et vivent un projet collectif avec leurs camarades.

 

…et l’école du spectateur tout au long de l’année

En accord avec la convention partenariale qui lie le Théâtre de l’Ephémère et les établissements scolaires, les classes jumelées vont voir au minimum 4 spectacles pendant l’année scolaire, dans les structures culturelles de leur choix.

 

Mai 2018 : présentation des travaux des jumelés

Journée de présentation des classes jumelées, en présence de l’auteur Philippe Dorin (mai 2017). Crédit photo : Marcel Le Bihan.

Deux rendez-vous pour ce moment fort, un au Théâtre Paul Scarron pour les classes jumelées de la Sarthe, un autre au Lycée Douanier Rousseau pour les classes jumelées de Mayenne. Tous vont présenter le fruit de leur parcours de l’année, confronter leurs regards sur une thématique commune, échanger sur les écritures qu’ils ont découvert et vivre un moment convivial !