Le projet quartier avec les habitants de Coulaines-Bellevue

Depuis l’automne 2015, à la demande de la Direction Régionales des Affaires Culturelles, le Théâtre de l’Ephémère mène un projet de quartier avec l’aide de la Préfecture de la Sarthe, des villes de Coulaines et du Mans et des associations locales.

Il s’agit de rencontre avec les habitants, provoquées à l’occasion de créations artistiques, de parcours culturels et de pratique amateurs.

Les rendez-vous « Paliers en Scène »dans le quartier et au Théâtre Paul Scarron

La presse en parle : ici

 

Résidence T’as peur ou quoi ? Théâtre de l’Ephémère

4 semaines de présence sur le quartier, avec rendez-vous à imaginer.

Pour s’essayer au théâtre

Un atelier de pratique théâtrale mené par Delphine Aranéga pour adultes débutants. Rendez-vous toute l’année, à raison d’une séance de 3h un samedi sur deux. Les prochaines dates :

– samedi 6 octobre, de 9h à 12h, Maison de quartier Georges Moustaki
– samedi 20 octobre, de 9h à 12h, Théâtre Paul Scarron
– samedi 10 novembre, de 9h à 12h, Maison de quartier Georges Moustaki
– samedi 17 novembre, de 9h à 12h, Maison de quartier Georges Moustaki
– samedi 24 novembre, de 9h à 12h, Maison de quartier Georges Moustaki
– samedi 15 décembre, de 9h à 12h, Maison de quartier Georges Moustaki
– samedi 19 janvier, de 9h à 12h, Maison de quartier Moustaki
– samedi 2 février, de 9h à 12h, Théâtre Paul Scarron
– samedi 2 mars, de 9h à 12h, Théâtre Paul Scarron
– samedi 9 mars, de 9h à 12h, Maison de quartier Moustaki
– samedi 16 mars, de 9h à 12h, Maison de quartier Moustaki
– samedi 6 avril, de 9h à 12h, Théâtre Paul Scarron
– samedi 27 avril, de 9h à 12h, Maison de quartier Moustaki

 

Notre idée est de proposer des allers-retours réguliers entre le quartier Bellevue-Carnac-Banjan, la ville de Coulaines et le Théâtre Paul Scarron. Au delà des visites du théâtre, des venues aux spectacles et des résidences, deux spectacles seront accueillis au Théâtre Paul Scarron en relation avec les actions menées sur le quartier.

 

L’HOMME DEBOUT

Théâtre Paul Scarron

Mardi 30 octobre à 20h30 – Mercredi 31 octobre à 20h30

Chorégraphie : Marie Lenfant

Interprétation : Youssef Ouchra, Thierry Mabon, Paul Peterson

Lumière : Olivier Clausse

Vidéo : Benjamin Juhel

Perfomance vidéo : Meryem Jazouli (Maroc), Tommy Noonnan (USA), Murielle Elizeon (France), Clintes Lutes (USA), Genevieve Sorin (France), Marie Lenfant (France)…

Comment l’homme peut-il rester debout, empêtré dans la promesse d’une mondialisation rassurante, qui contre le cours annoncé de l’histoire, confond le réel et le matériel, l’espace et le territoire, et qui voit réapparaitre les velléités du protectionnisme, le retour des frontières ou les replis nationalistes transformer progressivement notre civilisation ?

L’homme debout est un regard porté sur les paradoxes de notre société mondialisée.

Dans un espace ouvert, ce projet performatif réunit trois interprètes, un performer plasticien marocain, un danseur français et un musicien anglais. Ils sont porteurs de spécificités humaines, professionnelles et d’origines culturelles différentes.

Viendront s’ajouter les présences virtuelles de neuf interprètes internationaux, filmés au préalable dans différentes régions du globe.

Un monde uniformisé, imagé par des actions chorégraphiques identiques, et notamment l’action commune… d’éplucher un oignon !

La Compagnie Marie Lenfant sera également présente dans la saison des paliers – (Dates et lieux à venir)

 

Banquet d’avril (Loire-Atlantique)Édition Solitaires IntempestifsMise en scène : Monique HervouëtInterprétation : Anne-Laure SanchezScénographie – costumes : Monique HervouëtProduction : banquet d’avrilCoproduction : Festival de caves  (Région Bourgogne-Franche-Comté)© Studio MarulazSoliloque d’une femme qui vide – littéralement – son sac devant nous : la vie qu’il contient est celle d’une marginale à l’humour tonique du désespoir. Comme tous les personnages de Philippe Dorin, elle est un clown au bord du gouffre. Le rien qui l’environne donne à chacune de ses pensées-postures l’accent inimitable d’une poésie contemporaine burlesque et décapante.L’auteur sait conjuguer fantaisie et tragique avec grande délicatesse, donnant au suc du quotidien une envergure poétique et philosophique inouïe.Le spectacle sera également présenté dans la saison des paliers – (Dates et lieux à venir)

 

 

 

Un spectacle pour les établissements scolaires du quartierQuand j’étais petit je voterai, par la Comédie de Saint-Étienne. Spectacle qui aborde le système électoral à l’occasion de l’élection des délégués de classe. En partenariat avec le service culturel de la Ville du Mans.

4 représentations privilégiées pour les futurs électeurs du quartier et leurs parents.

En lien avec la DEVAC et le service culturel de Coulaines.