NON RÉÉDUCABLE

de Stefano MassiniProduction L’abeille et l’orchidée

Un spectacle présenté en co-réalisation par l’Espal et le Théâtre de l’Ephémère,
dans le cadre du cycle « Libertés? Des voix s’élèvent… »

Il présente trois spectacles au plus près de l’actualité, pour dire les fractures et les iniquités de notre monde.

Ces mots qui nous tiennent en haleine, en suspension tout au long du spectacle sont ceux d’Anna Poiltkovskaïa.

Unique journaliste russe à avoir couvert la guerre en Tchétchénie, elle n’a cessé de dénoncer la barbarie de ce conflit sans fin et les violations des droits de l’homme perpétrées par les deux camps.

Symbole à elle-seule d’une presse muselée, elle deviendra l’emblême de la liberté et du courage face à un régime dictatorial qui réduit au silence toute dénonciation de cette guerre.

Seule en scène, Mireille Perrier livre les mots brûlants d’Anna Politkovaskaïa.

Ce texte est un ensemble de notes, d’interviews, de correspondances , écrits avec respect, effroi et lucidité sur ces hommes qui se déchirent, réunis pas Stefano Massini, écrivain et dramaturge italien.

Un texte qui vous saisit par sa brutalité, son intransigeance avec l’histoire, son implacable vérité.

Anna Politkovskaïa ne juge pas, son combat est celui d’une femme qui écoute, qui témoigne, qui écrit.
Elle donne une voix aux victimes de chacun des camps, aux soldats russes de 19 ans comme aux mères tchétchènes sans fils, elle donne une voix à cette terre de froid et de sang.

Une parole incandescente et terrible, d’une beauté lumineuse au milieu d’une Tchétchénie devenue champ de bataille.

Au delà du théâtre, il est question de nous : en 2006, aux portes de l’Europe, sans relâche, un peuple continue d’en exterminer un autre ; une femme est assassinée au pied de son immeuble pour avoir refusé de se taire et la Tchétchénie vibre toujours au son des bombes et aux cris sourds des siens.

Non rééducable est proposé en partenariat avec l’association mancelle Femmes d’histoire qui valorise des actions des femmes d’hier et d’aujourd’hui. Les rencontres 2010 de Femmes d’Histoire auront lieu au Palais des congrès du Mans le samedi 30 janvier 2010 sur le thème Les femmes et le cinéma : conférences, débats, films, expositions…

Extrait

Retirez vos passe-montagnes, ça suffit l’anonymat, regardez-moi dans les yeux et dites-moi que j’ai tort.

Anna Politkovskaïa

Traduction :
Pietro Pizzuti

Conception / interprétation :
Mireille Perrier

Dates

Lundi 25 janvier 2010 – à 20h30

à l’Espal, Le Mans

,

Les commentaires sont fermés.