Niobé en concert

« Le théâtre n’existe que par les hommes qui le font ».
Banalité ! Pourtant, nous n’avons pas pu résister à vous proposer cette autre facette de l’acteur et de l’ami qui régulièrement partage avec nous le plateau.

Car Jean-Pierre Niobé, comédien à nos côtés dans Manteca, En-quête ou Donc, mène en parallèle son travail d’auteur-compositeur-interprète dans un tour de chant qu’il a créé il y a quelques années et qu’il renouvelle aujourd’hui.

« Niobé, c’est de l’aventure autour d’un pichet. C’est de la musique sur des mots. Niobé c’est comme si c’était nous. C’est profondément superficiel. Niobé, il parle de tout et de rien. Surtout de tout. Il chante en français. C’est localement universel.
Niobé, il fait des choses qu’on ne sait pas faire, alors forcément, au bout d’un moment, on l’admire. Pourtant il a su rester simple. Donc essentiel. »
Lionel Tua.

« C’est superbe, et ça n’engendre pas la mélancolie » – « Niobé, un comédien, un chanteur, un univers de rires, de tendresse et de voyages, un vrai bonheur » – « Des petits bijoux de chansons, tour à tour drôles, noires, tendres… Délectable » – « Voix souple, truculence et autodérision, feu permanent, Jean-Pierre Niobé emporte l’adhésion en homme de scène complet » disent les critiques de la chanson.

Nous les rejoignons aisément. Car les chansons de Niobé, quand on y a goûté, on s’en souvient, elles deviennent entêtantes même.
Partagerez-vous notre plaisir ?

Niobé : Chant, trompette, piano, mélodica

Jacques Livenais : Guitares acoustique et électrique

Jérome Bréhin : Basse, contre-basse

Textes : Lionel Tua, Niobé

Dates

20 décembre 2002 à 20h30

Théâtre Paul Scarron

Les commentaires sont fermés.