MONSTRES

de Ronan ChéneauLabel Brut

spectacle pour 3 comédiens et 250 mètres d’aluminium

Le propos et la matière

Dans un espace dépouillé, tout est focaliser sur la présence des acteurs et de la matière aluminium envahissante.
Lui demander les mots, le langage de créatures de papier d’aluminium. Lui proposer trois personnages et trois monstruosités. Insister sur l’image qu’ils donnent d’eux : lisse, propre et fraîche. Amener l’inquiétude, le doute et le rire.

Leurs pulsions « monstrueuses » sont cachées, emballées, confinées. Une émotion, un hasard, un souvenir, une colère, et leur face brillante craquelle. Une pression de la main et des mètres de papier aluminium sont réduits en une boule compacte de quelques centimètres.

La matière docile se transforme, se moule à notre convenance. Elle garde la forme, brille de tous ses feux puis se froisse, se déchire et se redéploie.

(le papier aluminium et la totalité de la matière sera recyclée à la fin de chaque représentation.)

Comédiens manipulateurs
Harry Holtzman
Laurent Fraunié
Jonathan Heckel
Mise en scène
Babette Masson
Scénographie/costumes
Yvette Rotscheid
Lumière
Eric Soyer
Matière
Des mètres de papiers aluminium

Dates

5 et 6 avril au Théâtre Paul Scarron à 20h30

,

Les commentaires sont fermés.