Mission

mission

KVS (Belgique)
De David Van Reybrouck

Il y a des spectacles qui vous saisissent sans crier gare, qui vous touchent, 
vous bouleversent, vous transpercent par leur justesse et leur intensité.
Déjà, la saison passée, Bruno Vanden Broecke nous avait émus dans le rôle.

d’André, missionnaire, de retour de plus de cinquante années passées dans
la brousse du Congo, nous livrant le portrait d’un homme qui a choisi de vivre selon ses convictions. Seul en scène et depuis son pupitre, il nous parle avec passion du sens de son engagement, de sa vocation. Humblement, avec humour, esprit critique et parfois ironie, il partage ses doutes, ses crises, ses aventures,
ses victoires. D’anecdote en anecdote, sa parole nous captive avec une puissance inhabituelle. Par ce texte magistral, inspiré de témoignages de pères blancs recueillis en Afrique et en Belgique, David Van Reybrouck a souhaité « sonder les conditions qui permettent l’engagement aujourd’hui », un engagement aussi bien religieux qu’artistique. Parti guérir les âmes, ce sont les corps que le père André s’attache d’abord à soigner, mettant au service des autres son inlassable disponibilité, et sa foi en l’homme, avant tout. Nous sommes au théâtre mais nous nous laissons prendre par cette réalité troublante qui émane de ce discours poignant d’humanité.

Jeudi 13, vendredi 14 novembre 2014
à 20h30
A L’ESPAL
Durée 1h50

« DES VOIX S’ELEVENT »
Cycle en partenariat avec Les Quinconces – L’Espal
Traduction : Monique Nagielkopf
Editions Actes-Sud Papiers
Mise en scène : Raven Ruëll
Avec : Bruno Vanden Broecke
Dramaturgie : Ivo Kuyl
Scénographie : Leo de Nijs
Création lumière : Johan Vonk
Gestion technique : Lieven Symaeys
Lumières : Margareta Andersen
Son : Dimi Joly

© Photographie Koen Broos

 

,

Les commentaires sont fermés.