L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains

img-saison

T’atrium (Pays de la Loire)
de Philippe Dorin

… Y’A UN TYPE, LÀ-BAS, IL EST ASSIS EN CE MOMENT DERRIÈRE SON BUREAU POUR ÉCRIRE NOTRE HISTOIRE ET LÀ, IL A PAS BEAUCOUP D’IDÉES.

Dans la vie, il y a au moins un homme, une femme, une table, une chaise, un arbre, souvent deux enfants et parfois deux grands-parents, sauf s’il y en a un des deux qui est mort. Il y a aussi et toujours quatre saisons et le temps qui passe. C’est bien aussi quand il y a des cerceaux et une guitare, mais ce n’est pas souvent. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a d’un côté les gestes et de l’autre les mots et qu’il faut arriver à mettre tout ça ensemble pour en faire une histoire.

Philippe Dorin a l’art de trouver les mots justes, pourtant les plus simples, pour raconter l’ordinaire. Sous sa plume, les scènes du quotidien basculent dans l’absurde, le fantastique, la poésie. Les dialogues, dans lesquels se glissent phrases poétiques et jeux de mots, sont ponctués par des silences, des chants, des moments de mime, de sommeil…


Les pièces de Philippe Dorin sont publiées à L’École des Loisirs, chez Les Solitaires Intempestifs et aux Éditions La Fontaine. Philippe Dorin a reçu en 2008 le Molière du jeune public pour sa pièce L’hiver quatre chiens mordent mes pieds et mes mains.

Philippe Dorin écrit depuis presque 30 ans pour les enfants et la jeunesse. Ses textes sont publiés pour la plupart à l’école des Loisirs et montés par de nombreuses compagnies en France, dont celle qu’il a fondé avec Sylviane Fortuny « Pour ainsi dire » qui mène des projets direction du jeune public depuis 1994.
Par ailleurs il a reçu en 2008 le Molière du jeune public pour sa pièce L’hiver quatre chiens mordent mes pieds et mes mains.

Du 10 au 13 janvier 2017
Mardi 10, mercredi 11 et vendredi 13 à 20h30
Jeudi 12 à 18h30

Durée : 1h15

École des loisirs

Mise en scène : Bertrand Fournier
Avec : Sandrine Monceau, Denis Monjanel
et les enfants : Julian Le Moigne, Sacha Menez, Ilham Manssouri et Angèle Chedotal (en alternance)
Scénographie, costumes et machinerie : Elodie Grandin, Yannick Thomas et Bertrand Fournier
Son et musique : Jean-Philippe Borgonio
Lumière vidéo : Julien Guenou

Production Théâtre Dû.

Télécharger les premières pages des pièces de Philippe Dorin : dorin-def

À l’occasion des représentations de L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains, nous proposons un temps fort de découverte du répertoire théâtral contemporain pour la jeunesse.

,

Les commentaires sont fermés.