L’Etat honteux

de Sony Labou Tansi – Zenga-Zenga Théâtre

Un président mégalomane, imbu de sa personnalité et du pouvoir absolu finit par se confondre avec son peuple. Sa philosophie s’inspire du bas-ventre. Son drapeau national est de couleur kaki. La hernie, symbole par excellence, constitue sa chandelle verte.
Le jeu de l’acteur puise sa force dans l’art des conteurs Kongos.
La répétition de la technique d’écoute Dé-Wolo permet au public d’apporter à celui qui dit, une réponse, ou d’achever une phrase. L’acteur devient l’artisan du verbe et aussi le dépositaire de sa puissance. Ainsi s’établit une joute oratoire entre l’acteur et le public.

J’ai choisi le texte « L’Etat Honteux » en me cachant derrière les mots de l’auteur pour pousser ce grand rire énorme, intelligent et sensible que mon continent essaie de tuer par ses guerres, ses violences. Jouer Sony Labou Tansi, c’est donc éviter la chute de toutes nos valeurs universelles que nous avons eu du mal à créer depuis des millénaires .

Georges M’Boussi.

Spectacle conçu et interprété par
Georges M’Boussi

Musique : Toups Bebey

Régie : David Desboves

Dates

28 et 29 novembre à 20h30

Théâtre Paul Scarron

Les commentaires sont fermés.