Les résidences s’enchaînent sur le plateau !

La fin de la programmation artistique ne signifie pas la fin de la saison 2016/2017. En effet le plateau du théâtre est encore très sollicité !

Il est important pour l’équipe de l’Éphémère d’ouvrir le Théâtre Paul Scarron non seulement à la programmation mais aussi aux résidences de création, et d’offrir des meilleurs conditions possibles aux compagnies pour travailler et avancer dans leurs projets.

Ainsi la semaine dernière (du 10 au 14 avril) nous avons accueilli Raphaël Dalaine pour une résidence de création.
Son projet, une adaptation de la nouvelle de Françoise Moreau Des gourmandises sur l’étagère, met l’accent sur les sensations : odeurs, bruits, couleurs … tout est fait pour que le public soit totalement enveloppé dans l’atmosphère du spectacle.

Cette semaine (dès le 17 avril) c’est la compagnie Banquet d’Avril qui est en résidence pour sa prochaine création Suivre les morts. Ce projet s’intéresse à ce que les morts font faire aux vivants, notamment en ce qui concerne les enfants de migrants qui choisissent parfois de rapatrier les corps, de les faire voyager, souvent en devant surmonter nombres d’obstacles administratifs.

Ensuite, la semaine du 24 avril, nous accueillerons l’équipe du projet Western (titre provisoire), un texte de Lucie Depauw  (Dancefloor memories, Lilli/HEINER) en cours  d’écriture qu’elle souhaite mettre en scène.

Puis la compagnie Les Mots d’Images prendra la suite à partir du 2 mai pour travailler sur Irène Braün, texte de Sylvaine Zaborowski qui se penche sur les années de silence de l’auteure éponyme après la mort de sa fille.

Les commentaires sont fermés.