Les Délices De l’Ambiguïté

delices

Compagnie Les mots d’images (Poitou-Charentes)
de Sylvaine Zaborowski

La pièce commence sur un ton enjoué, suggestif : deux hommes et une femme se retrouvent au bord d’une rivière. Visiblement ils se connaissent depuis longtemps. Selon des codes sophistiqués, ils jouent à se tirer les cartes, sont espiègles et moqueurs, et ont des plaisirs raffinés. Ils tiennent aussi à la bonne chère, aiment l’insolence et la liberté.

Est-ce l’arrivée d’une femme dans leurs jeux qui va tout dérégler ?
 Lucie beaucoup plus jeune que Nicole, séduite par « le premier homme » semble devoir être la victime d’un conte cruel. Mais sa présence va révéler des abîmes…

Ce texte témoigne de la relation toujours à réinventer entre les femmes et les hommes, de la violence possible, mais non désirée, de cet immense besoin de l’autre, et de la demande d’amour qui continue de sourdre dans le théâtre que j’écris. J’ai souvent parlé, en évoquant cette pièce, du baroque. Le baroque qui promeut l’illusion, qui privilégie l’inconstance et le paradoxe. Le baroque qui s’oppose à la simplicité et impose la complexité. L’illusoire, l’inconstance, la complexité, voilà de quoi remplir les corps, les yeux et les sourires des personnages.


Sylvaine Zaborowski


Mardi 5, mercredi 6 mai
à 20h30

CYCLE AUTEUR ET METTEUR EN SCÈNE

Texte et mise en scène : Sylvaine Zaborowski
Avec : Alexia Krioucoff, Françoise Le Meur, Christian Caro, Pascal Dujour
Scénographie : Alain Merlaud
Lumière : Pauline Breyton
Costumes : Alexandrine Brisson
Régie : David Prévost
Décor : La Manufacture

 

,

Les commentaires sont fermés.