LES ARABES A POITIERS — LUC TARTAR

 

 

1.

Quatorze juillet, le matin.

La cité des Hirondelles. Une vieille caravane, une pancarte “frites-merguez”. On entend, venant de l’intérieur de la caravane, le commentaire télévisé du défile militaire.

 

Mohamed (sur l’air de “Frère Jacques”) :

Frère Jacques

Frère Jacques

Où vas-tu

Trou du cul

Je vais à la messe

Me laver les fesses…

 

Irma :  Oh du respect bordel !

 

Mohamed : Mata pourquoi on dit un lampion ?

 

Irma : C’est la tradition. Maurice tu peux baisser la télé ?

 

Mohamed :  Il nous emmerde avec son défile.

 

Irma : Tu vas parler comme il faut oui ? Merde alors !

 

Mohamed : Quoi ?

 

Irma :  On dit “il nous embête”. (Un pétard éclate ; Des chiens aboient) Oh ils nous emmerdent avec leurs pétards ! C’est fini oui sales gosses ? J’m’en vais voir vos parents moi !

 

Mohamed :  Mata pourquoi tu dis “emmerdent” ?

 

Irma : Je suis fatiguée. (Un deuxième pétard éclate des chiens aboient) Oh Maurice tu m’enlèves les chiens parce que sinon j’vais les faire piquer ! J’en ai marre… mais j’en ai marre ! On est des vrais Arabes ici ! Elles vont tourner mes frites si ça continue. Regarde-moi ça … des pommes de terre qui tiennent pas sous les doigts. On dirait de la purée. Où tu les as trouvées ces patates ?

 

Mohamed : Ben là… au bout du champ.

 

Irma :  Y’a plus rien qui pousse là-dedans.

 

Mohamed :  J’ai tiré des herbes ça venait tout seul.

 

Irma : C’est un dépotoir.

 

Mohamed : C’est des pommes de terre.

 

Irma : Elles ont une drôle de tête. J’te jure pour faire des frites c’est pratique.

 

Mohamed : Mata t’as qu’à faire des papillons.

 

Irma (montrant la pancarte) : C’est marqué des frites on fera des frites. Et puis d’abord on dit des papillotes.

 

Mohamed : Papillotes…papillotes… drôle de nom.

 

Vous voulez connaître la suite ?

Plusieurs possibilités :

Commander le texte dans une bonne librairie (Editions Lansman)

L’emprunter à la médiathèque du Mans

Venir le lire à la bibliothèque-centre de ressources du théâtre Paul Scarron. Le fonds est composé de 2000 textes édités ou non, d’ouvrages de référence, de pédagogie, d’histoire du théâtre, …. N ‘hésitez pas à nous appeler pour annoncer votre visite.

,

Les commentaires sont fermés.