L’errance de Tel Aviv à Paris

Les 23 et 24 mars 2014 le Théâtre de l’Éphémère accueille Désertion (Jour 0) spectacle basé sur deux textes écrits respectivement par Clément Bondu et Julien Allouf de L’Impossible. Ces auteurs et metteurs en scène ont associé leurs textes pour créer un spectacle, mêlant sur le plateau la musique et le théâtre.

Suite à un voyage de trois mois en immersion totale en Israël et Palestine les deux artistes ont ressenti le besoin d’écrire afin de mettre des mots sur leur expérience, par le biais de formes poétiques. C’est le point de départ du projet.

L’action des deux récits se situe entre Paris, Tel Aviv et Ramallah.

Dans »Désertion » Dieu erre, procrastine, ne trouve pas le courage ou l’envie de se mettre à la création. Ce texte, écrit dans une forme proche du verset, n’est pas sans rappeler Lilith de Hédi Tilette de Clermont-Tonnerre.

« Jour 0 », quant à lui, est écrit sous la forme d’un journal et traduit le cheminement intérieur d’un jeune homme après une rupture amoureuse, thème déjà abordé par la compagnie dans son spectacle Roman accueilli par le Théâtre de l’Éphémère en novembre dernier;

Deux rendez-vous donc cette saison pour cette jeune compagnie sarthoise montante à l’univers esthétique et artistique déjà très spécifique à la croisée du théâtre, du concert et de la poésie. Vous risquez d’entendre encore parler d’eux, puisqu’ils sont jusqu’à la fin de la saison compagnie associée à l’Entr’acte de Sablé et seront cet été au Grenier à sel d’Avignon.

Désertion 00996

Les commentaires sont fermés.