Légitim’ defense ou l’enfant d’ici et d’ailleurs

de Kossi Efoui – Compagnie Papillon Noir

 

Aujourd’hui, les noirs ont été affranchis, et la traite est terminée. Le temps est vite passé dans les mémoires et tout est oublié. Pourtant l’Afrique continue a souffrir des sévices de l’esclavage.
Papillon Noir, pour sa nouvelle création, se propose d’emprunter le « chemin des esclaves », pour faire mieux résonner aujourd’hui les tendances sécuritaires de nos pays occidentaux et les relents de racisme qui en découlent…

« Encore et toujours, nous allons produire un théâtre de corps et d’images où le fracas des percussions nous emmènera sur les chemins du primitif et du sacré… »

Sept hommes et femmes, le crâne rasé, mettent en vie des textes inoubliables sur le thème de l’esclavage. Le conteur cherche un mot pour en dire l’horreur, et là commence la transe qui nous emporte.
Kossi Efoui a travaillé à l’écriture de ce spectacle à partir de textes de Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, Martin Luther King, Malcolm X… pour aboutir à une création extraordinaire de la compagnie Papillon Noir, retraçant un parcours depuis la traite des nègres jusqu’à l’esclavagisme moderne.

Un spectacle mêlant théâtre, danse, chant… pour une utilisation absolue du corps, une époustouflante maitrise de cet instrument qui devient une percussion, un support, un porte-voix, un tableau…

Textes :
Kossi Efoui et Léopold Sédar Senghor

Mise en scène :
Charly Venturini

Avec :
Camille Hamel, Guillaume Hermange,
Émilie Horcholle, David Hostein,
Violaine Houssin, Sylvia Marzolini,
Grégori Miège

Costumes : Christelle Barré
Musique : Sylvie Egret
Lumières : Nathalie Guibout
Scénographie : Pascale Mandonnet

Dates

Lundi 7 Mars 2005, à 20h30
Mardi 8 Mars 2005, à 20h30
Mercredi 9 Mars 2005, à 20h30

Théâtre Paul Scarron

également à l’Epidaure de Bouloire :
Jeudi 3 Mars 2005, à 20h30
Vendredi 4 Mars 2005, à 20h30

Les commentaires sont fermés.