Le poumon de Charleroi

Du 24 au 26 février 2015 le théâtre de l’Éphémère accueille Nés Poumon Noir dans le cadre du cycle « Des voix s’élèvent » en partenariat avec les Quinconces-L’Espal.

Une forme assez inhabituelle au théâtre Paul Scarron : musicale, rappée, mais parfaitement ancrée dans les écritures contemporaines.
En effet, Mochélan est un jeune rappeur qui écrit ses propres textes depuis l’adolescence et a remporté de nombreux prix dans le domaine. C’est son écriture qui a donné envie à Jean-Michel Van den Eeyden de créer le spectacle Nés poumon noir.

Le propos, le prétexte, c’est Charleroi, ville d’où est originaire Mochélan, ancienne ville industrielle gangrénée par le chômage et élue « ville la plus moche du monde ». Mais ce qui se dit nous touche bien plus universellement. Il s’agit d’un portrait de la jeunesse d’aujourd’hui, ses doutes, ses attentes, ses failles et ses désirs. Adolescent en échec scolaire, Mochélan à travers ses textes nous conte son parcours de vie, qui peut faire écho à tant d’autres. Le spectacle interroge l’individu évoluant dans une ville en perte de vitesse qui connait l’échec de la révolution industrielle. Comment se construire et devenir adulte dans un tel environnement ? De la case chômage à la consécration par l’acte artistique, Mochélan nous livre avec ironie un témoignage positif, son parcours, un bel exemple plein d’espoir.

 

PHOTO-LESLIE-ARTAMONOW-3-

Les commentaires sont fermés.