LE JARDIN

© Christian Chauvet

Mike et Jane un couple d’âge moyen essaye de survivre alors que les températures mondiales augmentent et que l’eau commence à manquer.

Jane a subi un traitement pour une dépression, elle reste cloîtrée.

Mike travaille sur un projet qui dure depuis sept ans sans succès.

Une plante commence à traverser le lino de la cuisine du couple. Leur premier réflexe est de l’arracher. Mais la plante indésirable revient. Jane la découpe, avant de la détruire complètement.
Ils réalisent ensuite que c’était un pommier.
Une femme, un homme et un pommier. Une cuisine dans la chaleur étouffante, et de nouvelles bosses qui apparaissent sous le lino.

Un suspens subtil monte crescendo. Le spectateur relie des indices, confirme des hypothèses et réalise peu à peu que Mike et Jane incarnent des Adam et Eve modernes.

L’Écossaise Zinnie Harris empoigne la question climatique et ses conséquences dans une fable philosophique qui emprunte volontiers au fantastique.

Théâtre Paul Scarron

Lundi 1er avril 18h30 – Mardi 2 avril 20h30

CREATION

LE JARDIN

de Zinnie Harris

Traduction Blandine Pélissier
Théâtre Amok (Loire-Atlantique)
Mise en scène : Jean-Marie Lorvellec
Avec : Marie-Laure Crochant et Jérémy Colas
Musique : Stéphane Fromentin
Scénographie : Lise Mazeaud
Création lumière : Simon Demeslay
Zinnie Harris est représentée par Renauld & Richardson pour les pays francophones en accord avec Casarotto, Ramsey & Associates Ltd, Londres.

Avec le soutien du conseil départemental de Loire Atlantique, du conseil régional de Pays de la Loire, des villes de Nantes et de Rouans.

 

“Comment peut-on se réconcilier avec la vie et être parfaitement heureux chez soi, avec ses enfants, avec autour de nous tant d’atrocités tous les jours et des gens qui vivent dans une misère terrible ?”

« c’est une mauvaise herbe. Si on la laisse pousser, il va y avoir des racines dans le béton. »

Les commentaires sont fermés.