Le chemin des passes dangereuses

de Michel-Marc Bouchard par la Compagnie Addition théâtre

Quelques heures avant le mariage du cadet d’entre eux, trois frères se retrouvent à la suite d’un
accident de la route alors qu’ils se rendaient au camp de pêche familial.

En attendant les secours et contraints à un huis clos au tournant du chemin des passes-dangereuses, Carl, Ambroise et Victor plongent dans leurs souvenirs d’enfance et leurs mensonges d’adultes, jusqu’à atteindre le secret qui les hante tous.
Car cette cérémonie des aveux, brutale et définitive, a lieu alors que rôde autour d’eux la mémoire de leur père, mort au même endroit quelques années plus tôt.

Un texte sur la responsabilité de la parole, sur la nécessité de dire ou l’obligation de se taire.
La famille dans sa complexité sociale et morale sert ici de champ de réflexion.

Un texte sur l’humanité que nous partageons, sur la franchise, le mensonge et la mort.
Les personnages nous donnent ici, les uns après les autres, leur part de vérité, avec l’humour qu’apporte la dérision.

Dans l’émergence de leur parole enfouie, violente et amoureuse, ils tentent de resserrer les fils
distendus de leur fraternité.

Mise en scène François CHEVALLIER

Avec
Loïc AUFFRET
Christian CARO
Christophe GRAVOUIL

Scénographie Anne PITARD
Lumière Etienne DOUSSELIN
Musique et son Xavier PLUMAS (avec l’aimable autorisation de PIAS)
François CHEVALLIER

Avec l’aide à la production de la DRAC Pays de la Loire
Création en résidence : Le Carré – Scène nationale de Château Gontier, le Kiosque – Centre culturel de Mayenne, Théâtre de l’Ephémère

Le texte est édité aux éditions “Théâtrales”

Dates

29 et 30 mars 2002 à 20h30
2 et 3 avril 2002 à 20h30
4 avril 2002 à 18h30

Théâtre Paul Scarron

Les commentaires sont fermés.