L’ABECEDAIRE (Extrait de petites comédies de la vie) — LUC TARTAR

 

 

La nuit.

M. A : Y’a du sang partout… Ah merde… Y’a du sang partout… J’en ai mis partout…

Mme B : Oh non ! Y va pas nous r’faire le coup du sang !

M.A : J’en ai mis partout…

Mme B : Ta gueule !

Mme C : Oh mon Dieu ils recommencent !

M. A : C’est pas moi !

Mme B : Il a chié ! Salaud !

Mme C : Martine !

M. A : C’est pas moi Martine ! C’est pas moi Martine !

Mme B : Salaud ! Cochon ! Il a chié partout dans son lit !

Mme C : Martine !

Mme B : Y’en a partout ! Détachez-moi on crève !

M. A : Y’en a partout… Partout…

Mme C : Martine !

(Entre Martine)

Mme B  : On crève ça pue !

Mme C : Martine ils recommencent !

M. A : C’est pas moi Martine !

Mme B : C’est toi tu pues !

Martine : Taisez-vous Mme B vous allez réveille tout le monde !

Mme B : Détachez-moi ! On crève ! Merde !

M. D : Qui appelle ?

M. A : C’est pas moi ! Qui c’est qui a perdu du sang ?

M. G : J’vais tous vous bousiller !

Mme H : Mais quand sera-t-il possible de passer une nuit convenable dans cette maison pouvez-vous me le dire ?

M. F : Que tout le monde dorme ! Que tout le monde dorme !

Martine : Chut !

Mme B : Foutez-moi ces fils en l’air !

M. G : Tous vous bousiller !

Mme H : Dernière nuit dans cette maison ! Demain la campagne !

M. D : Mais qui a appelé ?

M. A : Y’en a plus ?

Martine : Mais non y’en a plus ! Allez on dort !

M. F : Bonne nuit Martine !

Mme B : Martine y’a des fils !

Martine : Chut !

Mme B : Y’a des fils ils sont gros j’peux plus bouger !

Martine : Voilà

Mme B : Martine faut regarder dans sont lit des fois qu’elle y serait ! Hein Martine ?

Martine : Dormez. On cherchera demain.

Mme B : Oui. On cherchera demain. (Un temps) Martine !

Martine : Chut ! Dormez !

Mme B : Martine !

Martine : Mais quoi encore vous allez dormir oui ?

Mme B : Martine tu as regardé sous l’oreiller ?

Martine : J’ai changé tout le lit. Y’a rien.

Mme B : C’est bizarre !

Martine : Dormez bien.

(Sort Martine)

Mme B : C’est bizarre oui c’est bizarre !

M. G : Tous vous bousiller !

Mme C : Mon Dieu pourvu qu’ils dorment !

Mme B : Vraiment bizarre.

(Un temps)

 

Vous voulez connaître la suite ?

Plusieurs possibilités :

Commander le texte dans une bonne librairie (Editions Lansman)

L’emprunter à la médiathèque du Mans

Venir le lire à la bibliothèque-centre de ressources du théâtre Paul Scarron. Le fonds est composé de 2000 textes édités ou non, d’ouvrages de référence, de pédagogie, d’histoire du théâtre, …. N ‘hésitez pas à nous appeler pour annoncer votre visite.

,

Les commentaires sont fermés.