LA CHAIR ET LE CIEL C’EST PAREIL

de Jean-Pierre CannetCompagnie Pièce Montée

L’un pour aimer, l’autre pour la souiller, deux hommes se mettent en quête de la même femme, de la même utopie.

Valentin naît dans la boue. Il nous raconte son histoire, celle qui permet de grandir.
Tandis que la beauté de Gina cache le soleil, Tio cherche à assouvir ses pulsions de mal.
Dans une société aux décharges étincelantes, ces trois destins se recoupent comme les lignes de la main.

Nous poursuivons avec violence et poésie le songe de notre survie.

Jean-Pierre Cannet

 

Extrait

Extrait du roman fondateur de la pièce :

Nous autres, apatrides, nous n’avons que le ventre de nos mères. Ca fait comme une maison, la seule qu’on aura. Pas une aire de transit ou un campement de misère.
Moi, Valentin dit le simploque dit la Martingale, je me souviens que c’était chaud dans le ventre de ma mère. Pas un courant d’air. Bon et puis chaud. Je me rappelle ses talons hauts pour nous grandir tous les deux. Moi, champion de nage papillon, comme je lui bisoute son petit intérieur, un coussinet moelleux. Je me suspends à des branchages et craille tel un babouin pas encore né : « T’es ma mère, ça s’invente pas ! » Oui, cette petite larve nue et sans poil, je nage dans son bleu, le pilotis de son ventre.
Je me souviens de nos papotages intimes et j’étais bien. Ah, que j’étais chaud !

Texte de Jean-Pierre Cannet. Adaptation pour la scène de son roman « Simploque le gitan », édité chez Julliard.

Mise en scène : Jeanne Clinchamps

Avec : Thierry Barbet, Fred Renno… Distribution en cours

Scénographie : Alain Burkarth
Lumières : Christophe Olivier

Co-production : Le Canal, Les Articulteurs – Redon, Agence Culturelle, Onyx – Saint Herblain, Centre Culturel Juliette Drouet – Fougères. Avec le soutien du Théâtre de l’Ephémère.

Dates

Mercredi 9 mai à 20h30
Jeudi 10 mai à 18h30
Vendredi 11 et samedi 12 mai à 20h30

Théâtre Paul Scarron

,

Les commentaires sont fermés.