J’ai bien fait ?

de Pauline Sales

Le Préau
Centre Dramatique National de Normandie (Vire)

Valentine a quarante ans, deux enfants déjà grands, des parents vieillissants, un mari souvent absent, un frère avec qui elle ne s’entend pas, plein d’anciens élèves qui peuplent ses rêves, plein de nouveaux qui remplissent ses journées. Elle déboule un soir dans la vie de son frère.
Qu’est-ce qu’elle fait là ? Qu’est-ce qu’elle a fait ?

Un acte insensé ou l’acte qui donne un sens à sa vie ? Elle s’interroge sur sa responsabilité de femme, de mère, de professeur, de citoyenne, sur son époque, sur sa génération. Comme beaucoup, elle a la sensation d’être submergée par la complexité du monde. Comment agir justement en conscience ? Qu’ils le veuillent ou non son frère, son mari généticien de l’ADN ancien, une ancienne élève qui enchaîne les petits boulots, sont désormais tenus de chercher avec elle une réponse.

« Qu’il est dur le passage à la quarantaine, quand on s’interroge sur le sens de sa vie. Qu’elle est forte la tentation de tout laisser en plan, notamment, lorsque l’on est enseignante d’une classe d’élèves qu’on a emmené visiter le Louvre. Ainsi en-est-il pour la Valentine de J’ai bien fait ?, de Pauline Sales, entraînant dans sa déprime son mari et son frère, plasticien, auprès de qui elle s’est réfugiée. Dans le décor d’un atelier encombré de blancs traversins (une oeuvre dudit frère !), elle se met elle-même à la question. Ce pourrait être pesant, sinistre. C’est compter sans la force vitale de l’écriture à l’architecture savante, inattendue, un rien loufoque, pleine d’humour. Sans, aussi, la vivacité des comédiens qui l’interprètent. Nos semblables. Nos frères. » Didier Méreuze │ La Croix │ 7.07.2017

Pauline Sales est comédienne, metteuse en scène et auteure d’une quinzaine de pièces éditées pour la plupart aux Solitaires Intempestifs et à l’Arche. Elles ont entre autres été mises en scène par Jean Bellorini, Jean-Claude Berutti, Marie-Pierre Bésanger, Richard Brunel, Philippe Delaigue, Lukas Hemleb, Laurent Laffargue, Marc Lainé, Kheireddine Lardjam. Plusieurs de ses pièces sont traduites et ont été représentées à l’étranger.

14 et 15 novembre 2017
Mardi 14 et mercredi 15 à 20h30

Durée : 

Une rencontre avec l’équipe artistique vous est proposée à l’issue de la représentation du mardi 14 novembre.

Les Solitaires Intempestifs

Mise en scène : Pauline Sales
Avec : Gauthier Baillot, Olivia Chatain, Anthony Poupard, Hélène Viviès
Scénographie : Marc Lainé, Stephan Zimmerli
Lumière : Mickaël Pruneau
Son : Fred Bühl
Production Le Préau Centre Dramatique de Normandie – Vire
Coproduction Théâtre du Champ au Roy – Guingamp
Revue de presse 

Article Télérama  sept 2017

 

 

Tournée automne 2017 :
Domfront | 5 octobre
Mesnil-Clinchamps | 7 octobre
Passais-la-Conception | 10 octobre
Gieville | 14 octobre
Dijon | Théâtre Dijon Bourgogne CDN | du 17 au 20 octobre
Coutances | Théâtre Municipal scène conventionnée | 7 novembre
Le Mans | Théâtre L’Ephémère scène conventionnée | 14 et 15 novembre
Saint-Étienne | La Comédie CDN | 13 et 14 décembre

,

Les commentaires sont fermés.