Itinérances

Théâtre de l’Ephémère/Sax 4

Le saxophone s’installe dans un théâtre, sur scène, non pas pour un concert ou un accompagnement, mais bien pour être lui-même, le héros d’une histoire écrite pour lui, le souffle d’une musique conçue pour lui…

Un conte musical en 21 petites pièces pour un songe en une heure .

Raconter un moment d’histoire d’une tournée de quatre saxophonistes…
Un soir de doute dans une loge de théâtre.
Le souhait de vivre un concert unique et exceptionnel.
La machinerie théâtrale devient l’instrument du rêve.
« 4 saxos » qui parlent et évoluent dans un espace encombré par des partitions de musique et des pupîtres, redécouvrant l’improvisation libératrice… Un conte musical.

Un jeu musical burlesque et poétique pour un quatuor armé de ses bras de cuivre jaune, apostrophant en plainte et en coup de gueule le public d’un soir…
Et si tout n’était qu’un songe…

La notion de composition se trouve, dans le jazz, souvent associée à celle de prétexte, à tel point qu’elle se passe, à l’occasion, de l’écriture. Plus que ses originalités mélodiques, ce sont ses implications harmoniques qui intéressent l’improvisateur.

Nous avons donc dans ce projet cette composition/prétexte pour un groupe de saxophonistes qui, sans oblitérer leur rôle de musiciens, lui ajoute celui d’acteurs.
Il s’agit donc de laisser, tout autant qu’une partition traditionnelle, la porte ouverte à l’improvisation, au travail du son, au jeu relationnel, à l’imprévisible, de tisser un fil conducteur sécurisant en même temps qu’invisible.

Enfin, rien de tel que le mélange des genres pour retrouver le plaisir du souffle…

François Jeanneau

 

Composition : François Jeanneau

Mise en scène : Didier Lastère.

Eric Fiegel – Sax Ténor
Claude Georgel – Sax Soprano et Alto
Dominique Tassot – Sax Alto
Jean Kiffer – Sax Baryton

Les commentaires sont fermés.