Impossibles rencontres

impossibles

Théâtre du Loup (Loire-Atlantique)
De Peter Asmussen

En quelques séquences rapides, drôles, cruelles, l’auteur aborde une nouvelle et éternelle confrontation de l’homme et de la femme.
 Que reste-t-il de nos amours ? Morceaux de corps, détails intimes, instants heureux, malheureux que la mémoire réaménage en boucles obsessionnelles. Sur scène, deux personnages – un homme, une femme – se croisent, se retrouvent, se reconnaissent, s’aiment ou se quittent. Se remémorant des instants de vie, des moments intimes, le face-à-face oscille entre amour et haine.

Loin d’un roman à l’eau de rose, l’auteur se plaît à emmener acteurs et spectateurs au cœur d’une machine délicatement torturante.
Rythmée par les aléas d’une ampoule clignotante, au centre d’un espace scénique épuré, cette pièce-puzzle fait résonner l’écriture de Peter Asmussen qui aime à disséquer les questions complexes et cruciales de l’existence.

« Nous sommes dans une chambre intime, intemporelle, impitoyable. Une vision du couple où les accessoires viennent apporter une sombre drôlerie. (…) Lapous a brisé la glace avec le texte d’Asmussen, dont la proximité avec l’univers de Lars Von Trier (il a co-scénarisé Breaking the Waves) dit assez qu’il ne faudra pas s’attendre à une bluette sentimentale. »

Ouest-France – Daniel Morvan

 

Spectacle programmé dans le cadre de « Voisinages », dispositif soutenu par la Région des Pays de la Loire pour encourager la diffusion des équipes artistiques. Egalement en tournée dans les Pays de la Loire à Nantes du 24 au 28 novembre à La Chapelle du Grand T.
Tout le programme sur www.culture.paysdelaloire.fr

11, 12, 13 décembre 2014
Jeudi 11 à 18h30
Vendredi 12 à 20h30
Samedi 13 à 17h

Durée 50 mn

Traduction : Terje Sinding
L’Arche est agent théâtral du texte représenté
Mise en scène : Yvon Lapous
Avec : Florence Bourges,  Marilyn Leray, Yvon Lapous
Lumière : Thierry Mathieu
© Photographie Phil Journé

,

Les commentaires sont fermés.