Imonlé

de Ousmane Aledji – Compagnie Agbo N’Koko (Bénin)

Imonlé est une cantate à 5 voix, un poème dramatique et ironique à 5 voix, pour dénoncer l’erreur de Dieu – avoir donner des dents aux hommes -, et ce qui en a découlé, la peur et la bêtise qui ouvrent la porte à toutes les injustices et toutes les violences.
Dit, joué ou chanté, ce spectacle est un conte (une folie dit l’auteur), en trois stations : en ouverture, une plongée dans les légendes fondatrices du royaume Yoruba, ensuite une rencontre poignante avec Patrice Lumumba, quelques heures avant son assassinat en janvier 1961 et enfin une mise en abîme de la barbarie de ces 40 dernières années, par le biais d’une mosaïque de citations de personnalités politiques, de Thomas Sankara à Koffi Annan.
Cinq personnages insolites, sous l’arbre à palabre, mêlent ainsi le réel et l’imaginaire, l’histoire et l’actualité, faisant ici se croiser Lumumba, Mobutu et le roi Baudoin, faisant jaillir là une épopée Yoruba, mêlant ailleurs proverbes et poésies épiques…

Le théâtre d’Ousmane Aledji est un théâtre affranchi des stéréotypes occidentaux ou africains traditionnels. S’y joue une écriture singulièrement forte et originale, un rapport nouveau au texte, à la dramaturgie. Entre théâtre, épopée, travail de mémoire, insurrection scénique, chronique contemporaine et voyage dans l’âme Yoruba : Imonlé est un pari étonnant et détonnant !

« L’urgence de proposer Imonlé au public européen est pour moi une évidence. Imonlé est une invitation à ce que tous les peuples prennent leur destin en main. A l’heure de la mondialisation, nous sommes dans la même galère, confrontés aux même défis, héritiers d’un passé colonial douloureux et conflictuel que nous pouvons assumer dans un rapport de mémoire et de connaissance critique et pacifiée. »
Ousmane Aledji.

Mise en scène : Ousmane ALEDJI

Avec :
Akim Akambi ADJAO
Maguy KALOMBA
Kombert Coffi QUENUM
Kocou Gbénakpon YEMADJE
Théodore BEHANZIN

Régie générale : Jacob BAMOGO
Administration et gestion : Osséni SOUBEROU

Coproduction : Compagnie Agbo N’Koko
Festival Paroles d’hiver / ODDC

Dates

4 octobre 2003 à 20h30
Théâtre Paul Scarron

Les commentaires sont fermés.