Figures sportives sur scène en mars

Ce mois de mars 2016 le Théâtre de l’Éphémère accueille deux spectacles qui s’appuient sur des personnages du milieu sportif, mais aussi et surtout sur leurs actions politiques.

 

Avec M’appelle Mohamed Ali Dieudonné Nangouna s’intéresse plus aux engagements du boxeur – contre la ségrégation raciale mais aussi contre la guerre du Vietnam – qu’à ses performances sur le ring.  Pièce écrite pour Entienne Minoungou elle interroge l’Afrique moderne et son avenir.

Etienne plan serré Public crédit B.Mullenaerts

© B.Mullenaerts

 

 

Courir de Jean Echenoz retrace la carrière d’Émile Zàtopek, le célèbre coureur tchèque qui est passé brutalement de la gloire aux oubliettes en se positionnant en faveur du Printemps de Prague.

Courir-52686_©Jef Rabillon

© Jef Rabillon

 

Deux figures sportives et politiques aux univers apparemment lointains mais dont certains aspects des parcours se font pleinement échos.

M’appelle Mohamed Ali du 9 au 10 mars 2016.
Courir les 21 et 22 mars 2016.

Les commentaires sont fermés.