Eloïse et Philémon

Roger Lombardot – Théâtre de l’Ephémère

Une nuit. Deux personnages dans une carcasse de voiture.
La lune monte. Ils s’appellent Eloïse et Philémon. Le vent nous apporte les bribes d’un échange entre les deux protagonistes : c’est une scène de Roméo et Juliette de Shakespeare que l’on entend !

Puis la situation et le langage changent, ce sont peut-être deux adolescents qui se jouent une scène avec les mots de Shakespeare … ?

Une réalité apparaît : ils ont fui la ville, pour vivre un amour idéal et ils parlent comme s’ils étaient les derniers survivants d’un monde chaotique.
Puis Philémon arrête le jeu et sa révélation fait basculer l’espace :
« Eloïse, nous ne sommes que des personnages de théâtre »…

Je cherchais un texte contemporain qui s’adresse un peu plus aux adolescents que je côtoie régulièrement dans ma pratique du Théâtre/Education.
Le hasard, après des lectures longues et ardues, me fit découvrir Eloïse et Philémon.
L’aventure pouvait démarrer…

L’imaginaire de mon enfance s’ouvrait à nouveau, les jeux au fond du jardin dans des « mondes » sans fin. L’arche de Noé fabriquée à la frontière du réel où les combats étaient cruels pour gagner son territoire qui, une fois conquis, permettait d’inviter son premier amour…

En ce temps, il fallait échapper à son destin, essayer de changer le cours des choses car la compréhension du monde réel devenait douloureuse. Fuir l’autorité parentale et chercher à s’accomplir dans le rêve avant le surgissement inévitable de la conscience… Il fallait imaginer pour s’absenter, pour mieux s’élancer vers une vie nouvelle…

La force de cette pièce réside également dans la forme de l’écriture, une langue qui emprunte à celle de Shakespeare et à celle d’aujourd’hui.
Roger Lombardot connaît la scène, le « jeu ».
La structure du texte puise dans le rythme alerte de « l’improvisation ».
L’espace du théâtre est interpellé avec une insolence qui ne manque pas d’humour…

Didier Lastère.

 

Texte de Roger Lombardot

Ed. Actes Sud

Mise en scène Didier Lastère
Assisté de Anne Pitard

Avec
Virginie Gaillard
Stéphane Fortin

Scénographie Jack Percher
Lumières Pascal Batard
Espace sonore François Chevalier
Costumes Anne Pitard
Réalisés par Isabelle Airaud
Fabrication du décor Gilles Charmot
Assisté de Jean-Claude Furet
Dramaturgie Dany Porché

Photos du spectacle : http://www.flickr.com/photos/theatredelephemere/sets/72157626958246361/

 

Les commentaires sont fermés.