COPIES

de Caryl ChurchillCompagnie Banquet d’avril (44) – Création juillet 2013 au Grenier à Sel / Avignon

5, 6, 7 février au Théâtre Paul Scarron

mardi, vendredi à 20h30 / jeudi à 18h30

à partir de 14 ans, durée 1h10

« Momentané »

à l’issue de la représentation du jeudi 6 février une rencontre est proposée pour échanger avec l’équipe artistique

 

« A première vue, le sujet c’est le clonage humain… Comme toutes les meilleures pièces de Churchill, Copies traite à la fois des choses essentielles et des points extrêmes de l’expérience humaine. Les questions aussi brillantes soient-elles que pose cette pièce poignante demeurent presque sans réponses, c’est pourquoi elles doivent être posées. » (Sunday Times)Deux comédiens : un père, ses fils.
Comme on « refait sa vie » pour effacer l’échec d’une première relation, Salter a jeté son brouillon de premier fils pour repartir à zéro, dans l’illusion clonée d’effacer le temps et  la responsabilité. Mais le droit à l’enfant parfait n’affranchit pas le géniteur de ses devoirs et la copie réclame son unicité.
Dramaturge anglaise parmi les plus originales et les plus imprévisibles, Caryl Churchill, en osant l’anticipation, donne à cette relation démultipliée entre père et fils une mystérieuse actualité.

 

Mise en scène : Monique Hervouët  
Avec : Didier Royant, Aurélien Tourte
Scénographie : Emilie Lemoine
Création lumière : Yohann Olivier
Création son : Jean-Christophe Guillemet
Systèmes clonages : Guillaume Cousin
Régie : Anthony Pécaud
Construction : Atelier Grand T

Traduction : Dominique Hollier
L’Arche Editeur est agent du texte représenté

© Emmanuel Ligner

Critique par les 3 coups : https://www.dropbox.com/s/fffobdoeg87h8a8/critique.odt

Avec le soutien du Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique
et l’appui du THV de Saint-Barthélémy d’Anjou, Le Théâtre de l’Ephémère – scène conventionnée pour les écritures contemporaines du Mans, de Villages en scène, de la Ville de Bouguenais, La Halle aux grains – scène nationale de Bois, Théâtre de Cornouaille – scène nationale de Quimper.

 

, ,

Les commentaires sont fermés.