Art dans le vide investit le théâtre

Le projet Art dans le vide consiste à collaborer avec les espaces commerciaux et culturels du Mans en mettant en place des expositions temporaires, afin de créer de la plus-value en mettant à disposition une plateforme pour des jeunes artistes.

Du 26 février au 1er mars, le théâtre sera investit par l’association Art dans le vide. Dans la grande salle noire du théâtre, gradins rétractés, vous pourrez circuler entre les oeuvres. Une dizaine d’artistes vous partageront leur travail sous diverses formes : vidéo, son, volume, peinture, sculpture, dessin, gravure…

Le vernissage aura lieu le mardi 26 février à 18h30. Les artistes seront présents pour vous parler de leur travail. Il y aura également un concert, pour découvrir les oeuvres en musique.

Plus d’informations sur l’association

L’entrée est libre toute la semaine, aux horaires d’ouverture du théâtre : 11h-13H, 14h-18h. Vernissage et concert : mardi 26 février à 18h30 

 

Une interview Cultur’elles  : ici

Pouvez-vous vous présenter l’association l’Art dans le vide ?

Le projet Art dans le vide que nous proposons pour les jeunes artistes du Mans consiste à collaborer avec les espaces commerciaux et culturels de la ville et ses alentours en mettant en place des expositions temporaires. L’objectif est de créer un lien entre les propriétaires de cafés, bars, les médiateurs de centres de culture et les jeunes créateurs de la culture locale. Cette démarche permet aux exposants de se confronter à tout type de public. Ce projet offre une plate-forme aux étudiants et grâce aux différents parcours, permet de promouvoir les établissements de loisirs et de culture en sollicitant le visiteur à déambuler entre les différentes expositions présentes dans le centre-ville et la Vieille ville.

Comment s’est passée la collaboration avec l’école des Beaux-Arts ?

L’association est née en 2014 par l’initiative d’élèves de l’école Beaux-Arts. Cependant nous sommes une association indépendante qui collabore avec l’école, ainsi nous acceptons en notre sein des artistes amateurs qui n’y sont aucunement liés. Favorable à nos valeurs, l’école des Beaux-Arts nous soutient cependant.

Pouvez-vous nous parler de l’exposition à Gambetta ?

Profusion est une exposition organisée entre Art dans le Vide et Espace Gambetta. Une grande variétés de travaux y est exposée : peintures, gravures, photographies, impressions 3D, installations. De plus les vitrines du lieu ont été investies lors de performances artistiques. Cette exposition sera rythmée par des ateliers ponctuels.

Quel est le but de votre association, qui y participe, quelles sont vos actions ?

Les objectifs de cette collaboration sont pluriels ; ils consistent en :

• la promotion des locaux commerciaux.
• la promotion des centres culturels.
• la création d’une plateforme pour les artistes locaux.
• l’amélioration de l’image de la ville en intégrant l’art dans de nouveaux espaces.

Les participants sont les jeunes artistes souhaitant exposer leurs travaux au Mans et dans ses alentours. Nos actions sont d’organiser ces expositions. Cette année, nous avons investi le café Bâteau Lavoir et Espace Gambetta, et nous avons encore bon nombre de projets pour l’année à venir.

Quels sont vos projets d’ateliers et les liens intergénérationnels ?

Les exposants de Profusion mettront en place des ateliers d’initiations aux techniques de la gravure, la couture et la broderie. Ces ateliers nous permettront d’ouvrir un dialogue autour de ces pratiques avec le public de l’Espace seniors Gambetta, et ainsi de créer du lien.

Est-ce important pour l’art de mêler les générations et les genres ? Quelle influence cela a-t-il sur les oeuvres ?

Oui, afin de démocratiser l’accès à l’art, le rendre accessible à tous. Cela n’a néanmoins aucune influence sur les œuvres : nous ne produisons pas forcément dans une optique d’exposition. Le processus de création se fait naturellement.

 

Exposition pour le off des photographiques 2017
dans un hangar vide (zone nord)
Photographie : Léa Dumand

 

 

 

Les commentaires sont fermés.