Albatros — FABRICE MELQUIOT

 

1. TROIS ESCALIERS

 

DANS UNE VILLE OU LA MORT PASSE SUR LES CHAPEAUX DE ROUES : AMBULANCES, CORBILLARDS, CAMIONS RÉFRIGÉRÉS.

DEUX ENFANTS À UN CARREFOUR.

LÀ, ILS ONT L’HABITUDE DE SE RETROUVER L’UN PRÈS DE L’AUTRE, ENSEMBLE ILS REGARDENT PASSER LES VOITURES ET PRENNENT DES PARIS SUR LES CARAMBOLAGES.

SOUVENT, ILS S’ASSOIENT SUR TROIS MARCHES D’ESCALIER, AU PIED D’UN IMMEUBLE À LA FACADE TAGUÉE ; LEUR LIEU DE RENDEZ-VOUS ; ENTRE EUX, ILS DISENT LES TROIS ESCALIERS.

CE MATIN-LÀ, ILS DEVRAIENT ÊTRE À L’ÉCOLE.

AU LIEU DE ÇA, LE GARCON EST ALLONGÉ SUR LE TROTTOIR, LES REINS CONTRE LE PREMIER ESCALIER, IL SE RONGE LES ONGLES.

IL A UNE TÊTE D’ANGE OU DE FUTUR PRINCE, MAIS SOUS LA PEAU POUSSE UNE TEIGNE.

LA FILLE EST PEUT-ÊTRE UN PEU PLUS JEUNE QUE LE GARCON, ET CE N’EST PAS RIEN QUAND ON A ENTRE DIX ET DOUZE ANS.

ELLE A UNE TÊTE DE BOXEUR, PLEINE DE VIEUX GNONS. À CROIRE QU’ELLE OUVRE LES PORTES SANS LES MAINS. N’EMPÊCHE, ELLE FERAIT CRAQUER N’IMPORTE QUEL GARS DE SON ÉCOLE. SI ELLE Y ALLAIT PLUS SOUVENT.

ELLE NE SE RONGE PAS LES ONGLES ; ELLE PLEURE EN REGARDANT PASSER LA MORT EN TROMBE.

À AUCUN MOMENT, LA FILLE NE REGARDE LE GARCON. POURTANT LE GARCON LA REGARDE, ELLE.

 

CASPER. D’après toi, comment ils font les oiseaux quand ils n’ont plus de pattes , ils se posent sur le ventre ?

TITE PIÈCE. Comment c’est possible Casper ?

CASPER. Comment ils font les morts quand ils n’ont plus que l’os, pour se ronger les sangs ?

TITE PIÈCE.  Comment c’est possible ?

CASPER. Et  les lézards, pourquoi ils repoussent et pas nous ?

TITE PIÈCE. C’est pas possible.

 

SOUDAIN, TITE PIÈCE SE RETOURNE ET MET UN COUP DE TÊTE DANS LE MUR DE L’IMMEUBLE.

SUR SON FRONT, ÇA SAIGNE UN PEU.

 

CASPER. Tite Pièce, quand tu seras grande tu seras bulldozer.

TITE PIÈCE. Je veux pas être videur dans les boîtes de nuit, ma mère elle dit que c’est pas un métier. Les bouteilles, elles les préfèrent moitié pleines.

CASPER. Alors bulldozer.

TITE PIÈCE. Je vais faire mes valises, Casper, faire mes valises et hasta luego, je te le dis tout net Casper : Auf wiedersehen. Casper ?

CASPER. Un jour Tite Pièce, tu auras des problèmes avec la police, à cause des coups que tu mets partout,

 

Vous voulez connaître la suite ?

Plusieurs possibilités :

Commander le texte dans une bonne librairie (Editions L’Arche)

L’emprunter à la médiathèque du Mans

Venir le lire à la bibliothèque-centre de ressources du théâtre Paul Scarron. Le fonds est composé de 3000 textes édités ou non, d’ouvrages de référence, de pédagogie, d’histoire du théâtre, …. N ‘hésitez pas à nous appeler pour annoncer votre visite.

,

Les commentaires sont fermés.