ADN

 

John Tate, Danny, Lou et les autres partent faire une soirée dans les bois, Adam le souffre douleur de leur classe les y accompagne. La fête s’emballe et tourne mal… Que vont ils faire ?  Doivent-ils se dénoncer ? Qui est en mesure de prendre la décision pour le groupe ?

Dans une langue apparemment proche de la nôtre et en précipitant ses personnages dans un engrenage dangereux, l’auteur anglais contemporain observe les mécanismes de la violence collective avec un point de vue adolescent et soulève les questions brûlantes de  la responsabilité, du positionnement de l’individu face au collectif  et de la prise en compte de ce premier en temps de crise.

Le choix de cette pièce découle de la nécessité de Plateau K de mettre en scène des histoires sans jamais se départir d’un point de vue politique sur le monde contemporain,  interrogeant en permanence le public sur la certitude de sa perception au travers des créations visuels et sonores, construisant un endroit où il puisse se questionner sur sa place de spectateur dans la salle et d’acteur dans la société.

Extraits :

LEA. Tu crois que c’est possible de changer les choses  ? Je sais, je sais, parce que cette fois… je sais pas, cette fois ci… J’ai l’impression que c’est un moment important. Tu crois que tout le monde se dit toujours ça  ? Tu crois qu’on est condamnés à se comporter comme les gens avant nous se sont comportés  ?

Voisinages est un dispositif soutenu par la Région des Pays de la Loire pour encourager la diffusion des équipes artistiques

Théâtre Paul Scarron

Mercredi 30 janvier à 20h30 (Parlons-en !*) – Jeudi 31 janvier à 18h30

CRÉATION

*Parlons-en ! : c’est un moment d’échanges entre les spectateurs qui le souhaitent à l’issue de la représentation. Animé par Jacques Carreau, ce temps d’échanges fera l’objet d’une synthèse dans une courte critique.

ADN
de Dennis Kelly
Traduction Philippe Lemoine
L’Arche  Editeur
Compagnie Plateau K (Maine-et-Loire)

Mise en scène : Garance Rivoal
Avec : Annette Gatta, Elisa Lecuru, Laure Lefort, Alice May et Noémie Zurletti
Espace et marionnettes : Betty Bayen
Création costume et habillage : Élise Leliard
Création lumière : Antoine Monzonis
Création son : Stéphane Fromentin
Création vidéo : Emeric Adrian

Avec le soutien du Théâtre Régional des Pays de la Loire, de l’Agglomération du Choletais
et de la Région des Pays de la Loire.

En coproduction avec Villages en Scènes et le Théâtre de l’Ephémère
et avec le soutien du Théâtre Paris Villette et du Théâtre Nanterre Amandiers

La Compagnie Plateau K remercie Benoît Simon
L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté

 

Les commentaires sont fermés.